Jazz sous les pommiers avec Hermeto Pascoal, Marcus Miller et Ibrahim Maalouf

Par @Culturebox
Mis à jour le 21/06/2013 à 09H52, publié le 11/05/2012 à 16H16
Le magicien brésilien Hermeto Pascoal à São Paulo (26/05/2009)

Le magicien brésilien Hermeto Pascoal à São Paulo (26/05/2009)

© Renato Luiz Ferreira / AE / Agência Estado

Parmi les autres têtes d'affiche, figurent le vocaliste américain Kurt Elling, les saxophonistes Pierrick Pédron et Francesco Bearzatti, le groupe Pink Martini, la chanteuse béninoise Angélique Kidjo, les pianistes Baptiste Trotignon et Joachim Kühn, le saxophoniste Archie Shepp...

La 31e édition du festival Jazz sous les pommiers s'ouvre samedi pour une semaine à Coutances (Manche). Certaines dates affichent complet. C'est le cas du trompettiste Ibrahim Maalouf, porté par le souffle lyrique de son dernier album "Diagnostic" (17 mai), du bassiste américain Marcus Miller, star du jazz fusion (19 mai), du groupe américain Pink Martini (13 mai), ou de la pianiste Perrine Mansuy en quartet ( 17 mai).

Ibrahim Maalouf : "Will soon be a woman" (2011)

Par ailleurs, programmée jeudi 17 mai, une "battle" franco-canadienne d'improvisation entre deux quartets de haut vol se jouera aussi à guichets fermés...

Ils se font rares en Europe : le bluesman Otis Taylor et le Brésilien Hermeto Pascoal
"Parmi les gens qu'on voit peu en Europe il y aura l'Américain Otis Taylor, le musicien qui représente le mieux le renouveau du blues ou le saxophoniste américain Don Bayron" en gospel, a souligné auprès de l'AFP Denis Le Bas, directeur du festival qui mise sur le "métissage du jazz avec d'autres musiques". Otis Taylor se produit mardi 15 mai... et c'est complet.

Hermeto Pascoal : "Bebê" (1973)

C'est aussi le cas du génial barde multi-instrumentiste brésilien Hermeto Pascoal (17 mai). Après avoir électrisé le New Morning le 21 novembre 2011, il est de retour en Normandie. Compositeur à l'univers poétique inclassable, Pascoal, 76 ans en juin, est aussi à l'aise avec un piano ou une flûte qu'avec une casserole ou un sèche-cheveux...

Du côté des belles voix, le vendredi 18 mai, la Béninoise Angélique Kidjo rend hommage à la grande artiste sud-africaine Miriam Makeba (1932-2008). Autre voix impressionnante, celle du virtuose américain Kurt Elling (16 mai)...

Angelique Kidjo : "Malaika" (Miriam Makeba), lors du Mondial-2010 en Afrique du Sud

La scène jazz européenne bien représentée
Le festival propose par ailleurs, vendredi 18 mai, une "carte blanche" au brillant pianiste Baptiste Trotignon, et une "rencontre au sommet" entre le saxophoniste américain Archie Shepp et le pianiste allemand Joachim Kühn. Les amateurs franciliens de jazz ont eu l'occasion de savourer ce duo en live en soirée de clôture de Sons d'Hiver, en février. Enfin, deux fabuleux saxophonistes sont également à l'affiche de Jazz sous les pommiers 2012 : le Breton Pierrick Pédron (il invoquera sa chère "Cheerleader" le 17 mai) et l'Italien Francesco Bearzatti, également clarinettiste (il défend sa "Suite pour Malcolm X" le mardi 15 mai avec son quartet).

Francesco Bearzatti (saxophone) et Giovanni Falzone (trompette) - Live Jazzdor 2011

Côté électro, Blitz the ambassador, américain originaire du Ghana, très remarqué aux Transmusicales 2010, est programmé lundi 14 et vendredi 18 mai. Enfin, parmi les propositions insolites du festival, le public est convié à des programmes "Jazz et vélo"...

Pour cette  31e édition, plus de 400 musiciens professionnels et plus de 800 musiciens amateurs, et sept compagnies de théâtre de rue sont attendus. Quelque 56 concerts payants sont programmés dans neuf lieux. Il reste 10.000 des 35.000 billets mis en vente. Chaque année, environ 70.000 personnes fréquentent chaque année le festival, selon les organisateurs.

> Le programme détaillé, par date et par artiste (notamment) est disponible sur le site du festival.