Jazz à Vienne

du 29 juin au 13 juillet 2017

Vintage Trouble enflamme la scène de Jazz à Vienne

Par @Culturebox
Mis à jour le 08/07/2017 à 10H01, publié le 07/07/2017 à 23H57
Le chanteur Ty Taylor enflamme Jazz à Vienne

Le chanteur Ty Taylor enflamme Jazz à Vienne

© Marion Tisserand

Ils étaient très attendus à Vienne. Le groupe venu tout droit de Las Vegas a assuré ces dernières années les premières parties des plus grands : ACDC, Bon Jovi ou encore The Who. Quand on les voit sur scène, on comprend tout de suite. le 6 juillet, les quatre membres de Vintage Trouble menés par le spectaculaire Ty Taylor ont mis le feu.

Il est plus de minuit trente, jeudi soir 6 juillet, quand les projecteurs s'éteignent. Le public, debout, en demande encore. Retour sur une soirée mémorable.

Un show façon Vegas

Le très expressif Ty Taylor est déchaîné. Dès l’ouverture sur "Total Strangers", le ton est donné. Chanteur mais aussi danseur hors pair, Ty Taylor emporte avec lui tout le public de Vienne qui n’attend pas la fin de ce premier morceau pour se mettre debout.  
Tu Taylor enflamme Jazz à Vienne

Tu Taylor enflamme Jazz à Vienne

© Marion Tisserand
Si le groupe s’est formé récemment (2010), tout s’est passé très vite entre eux. En seulement trois semaines, leur second opus "1 Hopeful Rd" était enregistré. C’est cette spontanéité et cette énergie qu’ils transmettent sur scène. La bande de copains nous en a mis plein les yeux, notamment sur "Pelvis Pusher".

Entre blues et rock

Le groupe Vintage Trouble, c’est un cocktail explosif entre blues et rock et quelques influences country. Quand on les voit sur scène, on ne peut s’empêcher de penser aux artistes blues et rock de la fin des années 50 et 60. The Rolling Stones mais aussi Chuck Berry ou The Animals.  
Kenny Neal 4 © Marion Tisserand
En parfaite communion avec le public, Ty Taylor n’hésite pas à grimper les gradins du théâtre antique et à monter tout en haut de cette fabuleuse scène. Derrière lui, sur scène, les musiciens sont tout autant enfiévrés. Si certains puristes du blues ont regretté des tonalités parfois très rock, leur générosité sur scène a convaincu tout le monde. 
Vintage Trouble ! Ty Taylor au chant, Richard Danielson à la batterie, Rick Barrio Dill à la basse et Nalle Colt à la guitare

Vintage Trouble ! Ty Taylor au chant, Richard Danielson à la batterie, Rick Barrio Dill à la basse et Nalle Colt à la guitare

Quand le blues-rock d’Hollywood prend vie dans le théâtre gallo-romain de Jazz à Vienne, le résultat nous laisse pantois. Alors on espère qu’une seule chose, c’est qu’ils reviennent très rapidement.
La soirée Blues de Jazz à Vienne finit en beauté avec Ty Taylor

La soirée Blues de Jazz à Vienne finit en beauté avec Ty Taylor

© Marion Tisserand