Jazz à Vienne : Michel Marre et ses cuivres au club de minuit

Par @Culturebox
Mis à jour le 24/06/2015 à 12H25, publié le 29/06/2014 à 10H31
Michel Marre au Club de Minuit

Michel Marre au Club de Minuit

© Jean-François Lixon

Le Club de Minuit est à Jazz à Vienne l'occasion de continuer tard dans la nuit la soirée commencée au théâtre antique. Le samedi 28 juin, Michel Marre avec sa trompette, son tuba et ses multiples influences (américaine, bretonne, africaine, indienne, kirghize, tzigane ou free jazz) a joué jusqu'aux petites heures dans le très joli théâtre à l'italienne qui abrite le Club de Minuit.

Michel Marre est un homme d'influences. Ce trompettiste et tubiste de 69 ans a commencé sa vie musicienne par des études de piano classique. Mais à 18 ans, virage, sur l'aile, il rencontre le jazz et la trompette, et intègre l'orchestre New Orleans de Michel Bastide.
Michel Marre et sa trompette au Club de Minuit

Michel Marre et sa trompette au Club de Minuit

© Jean-François Lixon
Assoiffé de découvertes, il multiplie les explorations de musiques étrangères ou  d'influences jazzistiques différentes. Michel Marre a ainsi bénéficié de nombreuses résidences, aussi bien en France que dans des pays aussi différents que la Roumanie, l'Inde (Rajastan), le Kirghizistan, La Russie ou plusieurs pays nord et est-africains.
Michel Marre a également joué aux côtés de "pointures" telles que Daniel Humair, Lester Bowie, Henri Texier, Archie Shepp ou avec l'Orchestre National de Jazz. Cette année, son sextet propose un nouveau répertoire dans la lignée de "Gavachs", une création aux influences mêlées indienne et européenne. A Vienne, il a décidé d'interpréter les morceaux de Clifford Brown. Ce trompettiste noir américain virtuose est mort à l'âge de 26 ans dans un accident de la route en 1956. Il a laissé des morceaux et des interprétations inégalables. Michel Marre vient de publier un album intitulé "I remember Clifford".
Simon Goubert à la contrebasse

Simon Goubert à la contrebasse

Son passage a été programmé dans le cadre du club de minuit. Un moment bien particulier et pour lequel il a réfléchi au choix des morceaux à interpréter. 
Ceux des spectateurs qui ont continué avec Michel Marre la soirée commencée avec Paolo Conte ont enfin pu échanger un peu de chaleur et d'humour.
Au Club de Minuit

Au Club de Minuit

© Jean-François Lixon