Jazz à Vienne : une exposition rend hommage à Cabu, passionné de Jazz

Par @Culturebox
Mis à jour le 12/07/2015 à 10H10, publié le 11/07/2015 à 18H40
Jean-Pierre Vignola devant un dessin de Cabu, à Vienne le 11 juillet 2015

Jean-Pierre Vignola devant un dessin de Cabu, à Vienne le 11 juillet 2015

© Jean-François Lixon

Jazz à Vienne a rendu hommage à Cabu. Pendant la quinzaine de jours qu'a duré cet événement, soixante-quinze de ses dessins consacrés aux artistes du jazz étaient exposés à quelques pas du théâtre antique. L'organisateur de cette exposition, le programmateur du festival Jean Pierre Vignola connaissait Cabu et en a parlé lors d'une entrevue avec Culturebox.

Si la conférence de rédaction de Charlie Hebdo n'avait pas été été si dramatiquement interrompue par la bêtise et l'intolérance criminelles le 7 janvier dernier, Culturebox aurait interviewé Cabu aujourd'hui aux côtés de Jean-Pierre Vignola. Les deux hommes, le dessinateur de presse et le programmateur de la principale scène de Jazz à Vienne, étaient convenus de se retrouver quelques jours autour du théâtre antique, de se réunir à quelques uns autour d'une bonne bouteille après les concerts et de continuer de profiter ainsi de la vie et de la musique. Cette venue, ces bons moments, ces verres partagés forment, hélas, une belle uchronie. Jean-Pierre Vignola évoque Cabu pour Culturebox, au coeur de l'exposition qui lui est consacrée. Les dessins avaient été offerts par le dessinateur à la Maison du Duke qui entretient le souvenir de Duke Ellington. C'est cette association qui s'occupe de l'exposition des dessins de Cabu autour du Jazz.

Jazz à Vienne se refermera dimanche matin 12 juillet vers 6 heures après le dernier concert de la Nuit du Jazz.