Jazz à Saint-Germain-des-Prés : hommage à Ravel en ouverture

Par @Culturebox
Publié le 18/05/2016 à 19H48
Jacky Terrasson le 2 août 2013 à Jazz in Marciac

Jacky Terrasson le 2 août 2013 à Jazz in Marciac

© Michel Viala / PhotoPQR / La Dépêche du Midi / MaxPPP

C'est Jacky Terrasson en quintette, avec Lionel et Stéphane Belmondo, accompagnés par le quatuor à cordes Equinoxe, qui donnent ce jeudi soir le coup d'envoi de la 16e édition de Jazz à Saint-Germain-des-Prés (19-31 mai). Au programme, un concert autour de la musique de Maurice Ravel (1875-1937), l'une des créations programmées par le festival.

Le pianiste Jacky Terrasson, qui a passé sa jeunesse au cœur de Paris, n'avait manqué qu'une seule des douze premières éditions du festival. Absent les trois dernières années, il fait son grand retour à Saint-Germain-des-Prés. La création Ravel a lieu au grand amphithéâtre d'Assas.

Le saxophoniste Lionel Belmondo, à l'origine de cette création autour du père du mythique "Boléro", avait déjà monté un projet comparable en 2003. Il avait créé "Hymne au Soleil", une formation réunissant des musiciens classiques et jazz et qui revisitait les musiques de Ravel, Gabriel Fauré et Lili Boulanger.

Son frère, le trompettiste Stéphane Belmondo, jouera également son album "Love for Chet", en hommage à Chet Baker, le 24 mai au musée de Cluny.

Jazz à Saint-Germain-des-Prés 2016 : la bande-annonce

Yaron Herman, Ziv Ravitz, Michel Portal et M réunis

Le 23 mai au Théâtre de l'Odéon, le pianiste israélien Yaron Herman et son alter ego batteur Ziv Ravitz, dont l'association fait merveille dans l'album "Everyday", recevront des invités de tous horizons pour une autre création : M, guitariste-chanteur pop,  Michel Portal (clarinette basse, saxophone, bandonéon) qui navigue entre classique et jazz, ainsi que Bastien Burger, bassiste et compagnon de route du duo pop-électro The Do.

Le 27 mai à la Maison des Cultures du monde, une autre création, "Promises", réunira Michel Portal, associé cette fois au batteur Jeff Ballard qui s'est fait connaître pour sa participation au trio de Brad Mehldau, et à Kevin Hays aux claviers.

Ray Lema présente son album "Headbug"

Le 26 mai, toujours à la Maison des Cultures, le pianiste congolais Ray Lema, pionnier de la world music, qui a été parmi les premiers Africains à avoir utilisé les sonorités électroniques à l'aube des années 80, présentera son nouvel album "Headbug" enregistré en quintette.

Ray Lema enregistre "Headbug" à Paris (avec Étienne Mbappé (basse) , Irving Acao (saxophone ténor) Sylvain Gontard (trompette), Nicolas Viccaro (batterie)

Débats et scènes "découvertes"

Par ailleurs, en fin d'après-midi, le festival programme des conférences "Jazz & Bavardages" au Café des Editeurs. Parmi les intervenants, Laurent de Wilde pour son livre "Les fous du son" (Grasset), Ray Lema, Yaron Herman, Stéphane Belmondo, Laurent Mignard à propos de l'autobiographie "Music is my mistress" de Duke Ellington, mais aussi la journaliste Fara C. pour un débat "Où sont les femmes ?" dans le jazz.

Le festival propose enfin des "Tremplins jeunes talents", ainsi qu'une "Scène découverte Jazz au féminin" avec Lucy Dixon et Sarah Lenka dans l'après-midi du dimanche 22 mai sur la Place Saint-Germain-des-Prés.

Chaque année, durant le festival Jazz-à-Saint-Germain-des-Prés, l'épicentre du jazz parisien réintègre le quartier qui vit les beaux jours de cette musique entre la fin de la Seconde Guerre Mondiale et le milieu des années soixante.

Jazz à Saint-Germain-des-Prés (19-31 mai 2016)
> Le programme jour par jour du festival
> Les concerts en soirée
> Les conférences