Le trio de jazz américain revisite "Science Fiction" dans son entièreté

Formé par le pianiste Ethan Iverson, le contrebassiste Reid Anderson et le batteur David King, The Bad Plus s'approprie Ornette Coleman, ce précurseur majeur du free jazz décédé en juin 2015. Une belle occasion pour le groupe de lui rendre un vibrant hommage.

"Les gens comprennent enfin comment il faut jouer ma musique". Voilà ce qu'avait déclaré le musicien en écoutant la première reprise de The Bad Plus, "Street Woman", l'une des pièces phares de "Science Fiction", album de référence sorti en 1972.

The Bad Plus reprend "Smells Like Teen Spirit" de Nirvana :


Véritable légende, on se souvient d'Ornette Coleman pour son style libéré de toute contrainte harmonique. Avec ses solos chaotiques et sa grande capacité à improviser, le musicien a influencé une bonne partie du jazz mais aussi du rock et de la funk. "Le jazz devrait exprimer davantage de sentiments que ce qu'il a fait jusqu'à présent", expliquait-il.

"Lonely Woman", titre majeur de l'oeuvre d'Ornette Coleman :
 
The Bad Plus, qui conquiert de plus en plus de fans à travers le monde grâce à sa créativité et à ses performances uniques n'aurait pas été un meilleur choix pour rendre hommage au virtuose. Plus de dix ans après la reprise de "Street Woman", les Américains poussent donc l'expérience un peu plus loin au Festival Jazz à la Villette. Ils seront accompagnés des souffleurs Tim Berne, Sam Newsome et Ron Miles, de quoi donner une seconde vie à l'oeuvre de Coleman.

The Bad Plus joue Ornette Coleman à Jazz à la Villette 2015 (extrait) :

Retrouvez notre sélection des meilleurs moments live du Festival Jazz à la Villette en cliquant ici.

Distribution

  • Date 12 septembre 2015
  • Durée 1h 13min
  • Production Oléo Films