Jazz à la Villette 2012 : une affiche de prestige et des couleurs soul et funk

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/09/2013 à 16H17, publié le 29/08/2012 à 10H31
Jazz à la Villette 2012 : Jazz is not dead !

Jazz à la Villette 2012 : Jazz is not dead !

© DR

Depuis mercredi soir, et jusqu'au 9 septembre, la 17e édition accueille de nombreuses vedettes comme Jacky Terrasson, Archie Shepp ou le groupe Magma. La nouvelle génération est présente avec le saxophoniste Guillaume Perret ou le guitariste Misja Fitzgerald Michel. Le festival confirme enfin ses accointances musicales avec le funk et la soul, comme l'a illustré, en ouverture, la chanteuse Macy Gray.

Macy Gray, l'une des voix de la "nu soul", a présenté mercredi soir un répertoire axé sur le blues, accompagnée par le saxophoniste et arrangeur David Murray. La boucle est bouclée pour le tandem qui avait clôturé l'édition 2011 (reportage France 3 ici).


David Murray, son big band, Macy Gray et leur projet "Stomping and Singing the Blues" (Londres, juin 2012)


Plusieurs touches "funk"
Côté funk, le festival a invité Larry Graham, l'ancien bassiste de Sly and the Family Stone, qui se produit avec le groupe Graham Central Station qu'il a fondé en 1973 (4 septembre). Venu de la Nouvelle-Orléans, le virtuose "Trombone Shorty" (Troy Andrews de son vrai nom), 26 ans, officiera le 7 septembre avec son funk mâtiné de jazz, de hip hop et de rock.

Trombone Shorty et le groupe Orleans Avenue : "Do to me"


Entre-temps, le 1er septembre, le Cabaret Sauvage aura accueilli Defunkt New Soul (le nouveau groupe du tromboniste Joseph Bowie, du défunt Defunkt) et Brooklyn Funk Essentials (une fusion de funk, hip hop, jazz et soul). Enfin, le 8 septembre, le festival accueillera l'organiste et vibraphoniste Roy Ayers, expert en groove, au Cabaret Sauvage.

Côté jazz : une belle affiche et des duos prometteurs
Jazz à la Villette demeure néanmoins ancré dans le jazz. L'édition 2012 propose une série de duos à la Cité de la Musique : les pianistes Bojan Z et Baptiste Trotignon (7 septembre), le pianiste Kenny Barron et le contrebassiste Dave Holland (8 septembre), ou le pianiste Dan Tepfer et le saxophoniste Lee Konitz, qui partagent l'affiche du 5 septembre avec le guitariste Kurt Rosenwinkel et la pianiste Geri Allen.


Dan Tepfer et Lee Konitz en duo au festival Jazzdor, à Strasbourg (2010)


Jeudi soir, le groupe de jazz-rock-prog Magma a offert aux fans des morceaux de bravoure "du siècle dernier" (ainsi décrits avec malice) et présenté le très beau dernier opus, "Félicité Thösz", où perlent des influences soul (30 août). En première partie, l'Orchestre national de jazz a rejoué sur scène son hommage éblouissant à Robert Wyatt, avec des arrangements signés Vincent Artaud (l'album dédié à ce projet, sorti en 2009 chez Bee Jazz, a reçu une Victoire du Jazz). Splendide soirée.

Côté nouvelle génération, les musiciens anglais de Portico Quartet, lancés par le label Real World de Peter Gabriel, se produisent le 31 août au Cabaret Sauvage. Quant au jeune saxophoniste Guillaume Perret, il joue au Cabaret sauvage le 5 septembre.


Portico Quartet : "Ruins"


Le festival célèbre le grand retour du pianiste Jacky Terrasson, qui fête ses vingt ans de carrière entouré de musiciens amis de New York et Paris, avec Michel Portal parmi les invités (6 septembre)... Quant au fabuleux guitariste américain Bill Frisell, il revient à la Villette pour un hommage à John Lennon le 31 août. Autres guitaristes à suivre, Misja Fitzgerald Michel, remarqué pour son album hommage à Nick Drake (8 septembre, en première partie de Barron-Holland) et le Béninois Lionel Loueke (9 septembre).


Misja Fitzgerald Michel (guitare) et Olivier Kondouno (violoncelle) jouent Nick Drake : "Time of no reply" à la Dynamo de Banlieues Bleues, à Pantin (mars 2012)

De son côté, pour trois soirs au théâtre Paris-Villette, le clarinettiste Louis Sclavis s'entoure du contrebassiste Sébastien Boisseau et du récitant Jean-Paul Delore pour un spectacle entre jazz et poésie (31 août, 1er et 2 septembre).

Pour la clôture, à la Grande Halle, Jazz à la Villette a programmé (9 septembre) le saxophoniste américain Archie Shepp, qui revisitera l'album "Attica Blues" sorti en 1972, avec le concours d'un grand orchestre constitué pour cette occasion. Final pharaonique en perspective !

Le teaser officiel de Jazz à la Villette 2012

Jazz à la Villette
29 août - 9 septembre 2012
Parc de la Villette
221, Avenue Jean-Jaurès
75019 - Paris
Tél : 01 44 84 44 84 ou 01 40 03 75 75