"Jazz à l’Amirauté" : A Pléneuf-Val-André, tous les mardis c’est gratuit

Par @Culturebox
Publié le 25/07/2017 à 18H38
Le pianiste de jazz Philippe Duchemin et la chanteuse américaine Leslie Lewis sur la scène de "Jazz à l'Amirauté", le 18 juillet 2017

Le pianiste de jazz Philippe Duchemin et la chanteuse américaine Leslie Lewis sur la scène de "Jazz à l'Amirauté", le 18 juillet 2017

© Culturebox / Capture d'écran

Depuis vingt ans, la station balnéaire des Côtes-d'Armor organise le festival "Jazz à l’Amirauté". Tous les mardis de l’été, habitants et vacanciers sont conviés à des concerts de jazz en plein air dans un parc de la ville. Des concerts gratuits afin d’attirer familles et néophytes

C’est un tout petit festival et ne vous attendez pas à voir débarquer des stars du jazz. Ici les musiciens et chanteurs qui se produisent sont moins connus du grand public, mais sont des artistes reconnus de la scène jazz. C’est le cas du parrain de "Jazz à l’Amirauté", le pianiste manceau Philippe Duchemin, qui a invité cette année la chanteuse de jazz américaine Leslie Lewis, apprécie de jouer ici une musique festive, un jazz accessible, qui se partage, et de faire découvrir cet univers aux non-initiés.

On a voulu que le festival soit gratuit, tout simplement pour permettre à tout le monde, initiés comme non-initiés, d’y venir. Et d’y venir particulièrement en famille, ce qui correspond parfaitement à l’esprit de la station du Val André, qui est une station familiale par excellence.

Elie Guimoto, président de "Jazz à l'Amirauté"

Reportage : T. Bréhier / J. Piron / V. Surrault / D. Lefebvre

Tous les jazz

Après Philippe Duchemin et Leslie Lewis, le public découvrira ce mardi soir un hommage à la grande Aretha Franklin avec "Soul Serenade". Le mardi 1er août ce sera au tour du groupe tourangeau "La Canne à Swing" de monter sur la petite scène du parc de l’Amirauté. Le 8 aôut, l’esprit de la Nouvelle-Orléans planera sur la cité bretonne avec "La Swingbox" de Didier Desbois.

Le 15 août, hommage au légendaire Louis Prima avec le groupe "Louis Prima Forever" qui reprend le répertoire du chanteur, auteur-compositeur et trompettiste de jazz américain. Et enfin, la saison 2017 s’achèvera avec un concert de "Boogie System", la formation de Jean-Pierre Bertrand, pianiste de renom de boogie woogie.  

Jazz à l'Amirauté - Pléneuf-Val-André Aff © Jazz à l'Amirauté