Jazz à Juan : Sting en concert avec son fils Joe Sumner

Par @Culturebox
Publié le 22/07/2017 à 17H10
Sting et son fils Joe Sumner en coulisse du festival de Jazz à Juan 2017

Sting et son fils Joe Sumner en coulisse du festival de Jazz à Juan 2017

© Sébastien Botella/ PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP

C'était l'un des concerts attendus de cette édition de Jazz à Juan. Sting a enchanté ses fans et avait un invité spécial pour assurer sa première partie puis les chœurs avec lui : Joe Sumner, son fils, également musicien. Une belle complicité sur scène et en coulisses.

Des tubes intemporels et les chansons de son dernier album solo "57th & 9th", voici la recette gagnante de Sting pour assurer le show à Juan-les-Pins. Le public a également découvert un nouvel artiste, Joe Sumner, le fils de la star. 

Reportage : France 3 Côte d'Azur / N. Layani / R. De Silvestro / P. Millois / C. Espanol
Le talent est une histoire de famille. Même timbre de voix, même générosité sur scène, le père et le fils ont ravi les fans. Joe Sumner a profité de la première partie pour faire découvrir ses propres compositions. Il est le chanteur et le bassiste du groupe de rock Fiction Plane, plus inspiré par Nirvana que par Police. 

Pas fan de la musique de son père

Joe Sumner, âgé de 40 ans, avoue que lorsqu'il était plus jeune, il n'aimait pas du tout la musique de Sting et de son groupe Police. Une façon peut-être de tracer son propre chemin, et de sortir de l'ombre d'une légende du rock. Mais leurs relations sont très bonnes et le musicien sait aujourd'hui tous les bénéfices de partager la scène avec son père. "Jouer dans son groupe, c'est très enrichissant pour moi. C'est difficile d'être autour de quelqu'un aussi célèbre et de voir tous ces gens fascinés. Parfois, c'est même pénible. Mais faire partie du groupe, ça aide à se sentir intégré", explique-t-il. Une sorte de thérapie familiale pleine d'amour et de bienveillance. Le père et le fils ont conquis le public français en affichant sur scène leur complicité.