"Indio de apartamento", le fabuleux nouvel album du Brésilien Vinícius Cantuária

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 08/11/2012 à 09H17
Vinícius Cantuária

Vinícius Cantuária

© Julien Mignot / Naïve

Le chanteur-guitariste brésilien, new-yorkais d'adoption, vient de sortir un nouvel album enregistré avec des invités prestigieux, parmi lesquels Norah Jones, Bill Frisell et Ryuichi Sakamoto. Il le présente ce soir, vendredi et samedi à Paris, au Duc des Lombards.

Vinícius Cantuária, natif de Manaus, en Amazonie, est de retour, un an après le superbe disque réalisé en duo avec son complice guitariste Bill Frisell ("Lagrimas Mexicanas", 2011), et deux ans après un précédent opus en solo ("Samba Carioca", 2010). Fin octobre, il a sorti son 18e disque depuis 1983 (dont un live), chez Naïve, son label depuis 2007.

Bill Frisell sur trois morceaux
Pour "Indio de apartamento", Vinícius Cantuária s'entoure de nombreux invités, comme il affectionne de le faire dans ses disques. Il y a d'abord le jazzman Bill Frisell, avec qui le Brésilien a partagé une tournée en 2011, et qui fait désormais partie des fidèles. Sa guitare électrique résonne sur trois morceaux, les ballades "This time" (cette fois) et "Pé na estrada" (sur la route) et "Chove lá fora" (il pleut dehors), belle bossa lente et éthérée.

Le musicien brésilien a également convié le chanteur et songwriter américain Jesse Harris à chanter en duo avec lui sur le titre "This Time", le seul morceau interprété en anglais, une touche folk dans un environnement très brésilien.


Le teaser du nouvel album de Vinícius Cantuária


Aux claviers : Norah Jones, Ryuichi Sakamoto, Mario Laginha...
La chanteuse Norah Jones et le compositeur Ryuichi Sakamoto prêtent également main forte à Vinícius Cantuária. Mais seulement comme pianistes. La jeune Américaine accompagne Vinícius sur "Quem sou eu" (qui suis-je), morceau émouvant -et trop court sur le disque !- que le Brésilien a étrenné auparavant sur scène. Quant au musicien japonais, grand admirateur de musique brésilienne, il pose sur "Moça Feia" (fille laide) quelques accords, minimalistes et inquiétants, puis nostalgiques, et taquine au passage les entrailles du clavier. Sakamoto joue également sur le splendide "Acorda" (réveille-toi).

Un pianiste de jazz, le Portugais Mário Laginha (collaborateur fidèle de la chanteuse Maria João) joue sur "Humanos" (humains), le très beau morceau d'ouverture de l'album qui donne le ton du disque. Enfin, c'est un claviériste martiniquais, Olivier Glissant, qui joue du Fender Rhodes sur "Um dia" (un jour), un petit bijou qui ne dure qu'une minute. L'album comporte un autre morceau très court (1mn32), le très rythmique "Indio de apartamento" (Indien d'appartement), quasiment sans paroles, qui donne son titre à l'album.


"Purus", extrait de l'album "Indio de apartamento" (2012)


Qu'il s'agisse des chansons interprétées avec des invités, ou bien de l'intense "Purus" (du nom d'un fleuve amazonien), que le musicien interprète seul, jouant lui-même des claviers, de la batterie et des percussions, on retrouve dans "Indio de apartamento" toute la griffe, presque hypnotique, de Vinícius Cantuária. Une délicatesse inouïe, une sobriété combinée à la discrète sophistication d'arrangements teintés de touches électro, des mots qui sonnent comme autant de confidences... Plus introspectif que jamais, Vinícius Cantuária nous régale d'un joyau de finesse et d'émotion, qui s'avèrera indispensable aux soirées d'hiver qui nous guettent.
 

Vinícius Cantuária

Vinícius Cantuária

© Julien Mignot / Naïve
En résidence trois soirées au Duc
Comme l'an passé (presque) à la même époque, Vinícius Cantuária présente son album au Duc des Lombards, club de jazz intimiste du coeur de Paris, où il semble avoir pris ses habitudes. Souhaitons qu'il ne sera pas obligé, comme en 2011, d'y faire la discipline. Un soir, dérangé par une poignée de bavards perchés à l'étage, il s'était interrompu à deux reprises, réclamant en anglais un peu de silence. Hormis ce mini-incident, le bref concert (il y a deux sets à enchaîner au Duc) s'était déroulé comme un petit instant de rêverie, dispensé par un artiste à la fois pudique et malicieux.

Vinícius Cantuária en concert à Paris
8, 9 et 10 novembre au Duc des Lombards, 20H et 22H
42, rue des Lombards
75001 Paris
Réservations : 01 42 33 22 88 ou en ligne
"Indio de apartamento" (album sorti le 23 octobre 2012)

"Indio de apartamento" (album sorti le 23 octobre 2012)

© Naïve Jazz