Ibrahim Maalouf, le jazz en partage au festival Détours de Babel

Par @Culturebox
Mis à jour le 24/03/2016 à 11H18, publié le 24/03/2016 à 11H04
Ibrahim Maalouf et le guitariste François Delporte en concert à Détours de Babel

Ibrahim Maalouf et le guitariste François Delporte en concert à Détours de Babel

© France 3 Culturebox

La 6e édition du festival Détours de Babel a ouvert en beauté le 21 mars à Grenoble avec Ibrahim Maalouf aux commandes d’une soirée riche en émotion. Sur la scène de la Belle Electrique, le trompettiste franco-libanais a invité une vingtaine de jeunes trompettistes du Conservatoire. Un bel exemple de partage dans cette édition qui a pour thème l'"Alter Ego".

Dédié au jazz et aux musiques du monde, le festival Détours de Babel a trouvé en Ibrahim Maalouf un représentant idéal. A travers le thème "Alter Ego", l’édition 2016 veut mettre en lumière la diversité culturelle comme une source d’enrichissement plutôt que comme une menace. Une volonté que le trompettiste illustre parfaitement. De par ses origines, franco-marocaines mais aussi à travers un parcours qui l’a vu commencer par la musique classique avant de se consacrer au jazz, dont il explore avec une curiosité insatiable toutes les sonorités.

On comprend donc aisément la joie des vingt jeunes trompettistes du Conservatoire de Grenoble qui ont eu la chance de jouer aux côtés d'Ibrahim Maalouf sur la scène de La Belle Electrique, reprenant quelques notes de son nouvel album "Red and black Light". 

 Reportage : D. Borrelly / V. Habran / S. Dumaine / E. Achard
Le festival Détours de Babel 2016 propose plus de 80 rendez-vous jusqu’au 9 avril, répartis entre Grenoble ou dans l’agglomération. Outre les salles de concerts, le festival s’invite aussi dans des lieux inattendus : musées, hôpitaux, centres sociaux, lieux de culte...

Plus d'infos sur les différents lieux de concerts sur le site Détours de Babel