Festival Jazz musette des Puces : ça swingue à Saint-Ouen !

Par @Culturebox
Publié le 10/06/2017 à 14H52
Ninine Garcia et  Didier Lockwood, deux très grands musiciens que le public pourra croiser au hasard des rues le 10 et 11 juin.

Ninine Garcia et  Didier Lockwood, deux très grands musiciens que le public pourra croiser au hasard des rues le 10 et 11 juin.

© France 3 Culturebox

La 13e édition du Festival Jazz-musette des Puces bat son plein jusqu’au 12 juin,d à Saint-Ouen. Plus de 200 musiciens vont se produire dans les bars, les places de la ville et les allées du célèbre marché. Cette année, le public pourra swinguer gratuitement avec Didier Lockwood, cofondateur du rendez-vous mais aussi Ninine Garcia, Martin Taylor ou encore Cali, invité d’honneur.

Le Festival Jazz-musette des puces de Saint-Ouen a été créé en 2005 par le guitariste Serge Malik et le violoniste Didier Lockwood. Que ces deux amis de 35 ans montent un rendez-vous musical dans cette ville au nord de Paris n’est pas un total hasard : c’est là, dans un local de répétition situé derrière la mairie, qu’ils se sont rencontrés dans les années 70. Chacun a fait son bonhomme de chemin.

Et puis en 2004, l’envie de recréer l’ambiance qui régnait aux Puces de Saint-Ouen s’est fait sentir. Les deux hommes voulaient retrouver cet esprit festif et populaire, basé sur le partage et le métissage culturel qui avaient animé cette ville et certains coins de Paris. "Il y avait un mélange des genres entre les gens du voyage pétris de jazz manouche, les accordéonistes qui se sont mis à faire du swing grâce aux manouches et les chanteuses de rue, les gouailleuses" explique Serge Malik.

Il fut une époque, avant la guerre et surtout avant l’urbanisation des années 60 où tout ce petit monde battait le pavé, entre bars, brocantes et commerces. "Ce festival, c’est une façon de retrouver nos racines" reconnaît Didier Lockwood.
 
Reportage : France 3 Paris Île-de-France - J. Serra / P. Pachoud / O. Badin / S. Fouquet / F. Desbrosses / C. Ngoc
Dès la création de Jazz musette des Puces, le public a été au rendez-vous : 9000 spectateurs la première année, 20 000 aujourd’hui pour 3 jours de concerts totalement gratuits. Le festival se partage en deux rendez-vous majeurs :

- le grand concert qui a lieu le samedi 10 juin, au Stade Bertrand Dauvin (Paris 18e) avec sur scène Cali, Lockwood, Martin Taylor, Marcel Azzola, Ninice Garcia, Marcel Campion, Jean6marie Ecay, Linley Marthe et Les Rapetous
 
 - "la tournée des bars" les 10 et 11 juin : les musiciens sillonnent les bars et les marchés partenaires du Festival Jazz Musette des Puces. Mais l’itinéraire n’est pas divulguer au public pour préserver la spontanéité des rencontres et l’esprit d’origine. Cette année, 20 sites sont partenaires avec les mêmes têtes d’affiche + quelques autres (Cali, Lockwood, Ninice Garcia Marcel Campion, Opus 4, Les Rapetous et Boulamatari, la fanfare historique du festival...)
 
A noter aussi une tournée Découverte qui met en avant de jeunes artistes, Leila Duclos et Illona Bolou (lauréate du concours SACEM 2011) et un grand bal dansant le 11 juin 2017 dès 19h30 sur le Stade Bertrand Dauvin.