Partez à la découverte de l'univers du saxophoniste David Murray dans une expérience mêlant live et documentaire.

Ce film-concert, dont une partie a été tournée lors d’une escale du musicien à Sainte Lucie, une île des « West-Indies », dévoile la quête identitaire de David Murray, maître incontesté du free jazz, catégorie saxophone ténor.

Instrumentiste mondialement reconnu depuis la fin des années 1970, David Murray s'installe en France en 1995 où, à l’image des écrivains de la « Renaissance de Harlem » dans l'entre-deux-guerres (mouvement du renouveau de la culture afro-américaine, notamment dans les domaines de la littérature et de la musique), il rencontre la diaspora noire.

S’en suivent des années de collaborations diverses, parmi lesquelles, en 2013, il invite la sensation du jazz vocal Gregory Porter sur l'un de ses 130 albums. Deux ans plus tard, il entame une tournée avec un nouvel acolyte, le slameur new-yorkais Saul Williams, avec qui il monte sur la scène du festival Banlieues Bleues (un concert à voir en direct et en replay sur Culturebox). 

Parmi toutes les rencontres que fait le musicien, il en est une des plus notables : celle non pas d'une personne, mais d'un instrument, le gwo ka de Guadeloupe, intrument classé au Patrimoine immatériel de l'humanité depuis 2014. D'une pierre, deux coups, David Murray tombe amoureux de ces percussions et de l'île antillaise, jonction culturelle entre l'Afrique et l'Amérique. De là lui vient l'idée de rassembler autour de lui les virtuoses spécialiste de la discipline dans une formation nommée à juste titre The Gwo Ka Masters.

Découvrez un extrait de David Murray & the Gwo Ka Masters en live à Porquerolles


Distribution

  • Date 14 mars 2008
  • Durée 46min
  • Production La Huit
  • Réalisation Jacques Goldstein