Archie Shepp répond présent aux rendez-vous de l'Erdre

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 05/09/2011 à 17H27
Archie Shepp répond présent aux rendez-vous de l'Erdre

Archie Shepp répond présent aux rendez-vous de l'Erdre

© Culturebox

La 25ème édition des "Rendez-vous de l'Erdre" s'est déroulée les 1,2,3 et 4 septembre 2011. Cet évènement de fin d'été, qui associe concerts de musique jazz et régates ou joies de la navigation de plaisance, se tient sur les bords de l'Erdre dans les communes de Carquefou, Nort-sur-Erdre, Suce-sur-Erdre et La Chapelle sur Erdre. Parmi les affiches de cette édition 2011, le jazzman Archie Shepp s'est produit, le samedi 3 septembre, sur la scène nautique Ceineray devant quelques 15 000 spectateurs. 

Du haut de ses soixante-quatorze printemps, l'ex-saxophoniste de Franck Zappa, ré-écrit à sa guise l'histoire de la musique noire. Pour Archie Shepp, si le "Message" de 1979 délivré par Grandmaster Flash constitue bien l'acte de naissance officiel du rap, les bases de ce style musical se percevaient déjà dans les improvisations des musiciens de jazz ou de blues des décennies précédentes. Après guerre, lorsqu'il n'était qu'un enfant, Archie Shepp dit avoir entendu des sonorités rap sortir du banjo de son père, musicien de blues. Pour lui, il n'existe pas de frontières marquées entre le scat inventé par Louis Armstrong, cette improvisation d'onomatopées dont Ella Fitzgerald avait fait l'une de ses marques vocales et dont Cab Calloway a tiré "The Scat song", et le rap de Public Ennemy ou des Beastie Boys. James Brown
n'aurait sans doute pas pensé autrement, lui, le pape de la soul, qui n'hésitait pas à s'affranchir de ces catégories pour évoluer entre funk, soul, jazz, rythm and blues, gospel et même rap.  "Le blues, le jazz et le rap sont fondés sur l'improvisation, sur l'art de propulser des mots et des onomatopées à toute vitesse, peu importe que ces sons surgissent d'un instrument ou de la voix humaine" répétait récemment Archie Shepp à l'occasion de sa participation au Festival de Jazz de la Villette à Paris. Le saxophoniste y présentait son dernier projet "Phat Jam" créé à Milan en 2009 avec le rapeur de Cincinnati, spécialiste de Beatbox, Napoléon Maddox. Même musique au sujet du slam, Archie Shepp se déclare persuadé que ce sont des mots qui sortent de son saxophone et pas seulement des notes ou des sonorités, alors le Slam, Charlie Mingus, John Coltrane ou lui-même en étaient déjà les prophètes, il y a plusieurs décennies. Des artistes, presque impérissables comme Archie Shepp, sont là pour nous rappeler cette évidence : L'histoire de la musique ne s'est pas faite en un jour, et tant pis pour ceux qui croyaient avoir inventer le rap ou le slam.                

A voir aussi sur Culturebox :
d'autres vidéos sur les festivals de l'été 2011
- Jazz à Ramatuelle rend Hommage à Duke Ellington
- Drew Davies rhythm combo joue "Pour l'amour du jazz"