"Against the wind", un vent de liberté dans le blues de Mountain Men

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Publié le 21/02/2015 à 15H18
Mountain Men

Mountain Men

© Vincent Assié

Amateurs de blues préparez vos platines. Les Mountain Men nous reviennent avec un nouvel album "Against the wind". Ce 3e opus, dans les bacs le 23 février, confirme tout le bien que l'on pensait déjà de l'atypique duo franco-australien. Mr Mat et Barfefoot iano frappent un grand coup et on a hâte de les revoir sur scène.

2008. le mois d'août touche à sa fin. il fait chaud à Lyon. Le Jardin des Chartreux résonne d'un festival de musiques du monde. Soudain un duo arrive sur scène pour nous tirer de la délicieuse torpeur estivale en nous livrant un blues du meilleur cru. 

En se présentant, ils nous font sourire du grand écart géographique de leur origine. Ian Gidley, dit Barefoot Iano, vient du bout du monde australien avec son harmonica. Et celui qui chante en anglais, joue de la guitare en imprimant le rythme s'appelle Matlhieu Guillou alias Mr.Mat et s'est fait connaître en chantant dans quelques bars... en Isère.

Les deux compères se sont rencontrés trois ans auparavant et leur association a déjà conduit à un disque autoproduit qui leur a valu le prix du tremplin Blues sur Seine en 2006. Leur réputation a déjà franchi les frontières et a touché Memphis.

Depuis cette soirée d'été ils ont commis deux albums studio "Spring Time Coming"  et "Hope", 2 live. Ils ont donné plus de 500 concerts en France, fait le bonheur des festivals "Jazz à Vienne", "Nancy Jazz Pulsations" ou "Cognac Blues", fait se lever l'Olympia. Ils nous reviennent avec un album qui confirme, s'il en était besoin leur immense talent.

Dès le premier titre "Never give up" on embarque pour un voyage différent.C'est une guitare électrique qui sonne et Mountain Men ne nous y avait pas habitué. "N'abandonne jamais". Le ton est donné: il ne faut pas hésiter à aller contre le vent. Et "Ride it all the way" confirme cette volonté d'aller au bout.

L'album oscille entre blues façon Sud et ballade folks. Même si nos deux hommes de la montagne avaient rendu hommage à Brassens dans un album, ils chantent peu dans la langue de Molière. Trois chansons en français donnent donc une autre couleur à cet opus. Les émissions de téléréalité musicale prennent un coup de griffe avec "La nouvelle tare".

Et puis il y a la reprise de "Georgia on my mind ?". S'attaquer au mythe porté par Ray Charles avec toute la symbolique que la chanson véhicule aurait pu être dangereux. Mais alors là, en nous en offrant une version ultra dépouillée Mr Mat et Barefoot Iano rendent un superbe hommage à ce qui a fini par devenir l'hymne officiel de l'état de Géorgie.

Au final les deux compères, avec cet album continuent de tracer un très beau et très profond  sillon contre le vent. On a hâte de les voir et de les entendre sur la route des festivals.
 

Mountain Men "Against the wind" pochette © Vincent Assié


Mountain Men "Against the wind" (Echo Productions/Pias)
Sortie lundi 23 février


Les dates des concerts des Mountain Men sont ici