Jay Z sur scène pour soutenir Hillary Clinton

Par @Culturebox
Mis à jour le 26/10/2016 à 11H00, publié le 26/10/2016 à 10H14
Jay Z à un match de basket-ball à Oakland (25 octobre 2016)

Jay Z à un match de basket-ball à Oakland (25 octobre 2016)

© SIPANY/SIPA

Le rappeur américain Jay Z va se produire la semaine prochaine dans l'Etat-clé de l'Ohio pour appeler à voter en faveur d'Hillary Clinton, a annoncé mardi son équipe de campagne, tandis que la candidate démocrate s'offrait un concert d'Adele pour son 69e anniversaire.

Sur le site internet de l'ancienne Première dame, les fans de Jay Z sont invités à participer à une loterie pour obtenir leurs places pour le concert gratuit du 4 novembre à Cleveland, dans le nord des Etats-Unis, soit quatre jours avant le scrutin présidentiel.
 
Jay Z s'était déjà produit en concert dans ce même Etat de l'Ohio en 2012 pour soutenir la candidature du président sortant Barack Obama.
 
Le chanteur est moins présent sur les scènes de concert ces deux dernières années : il se concentre sur sa plateforme de musique en ligne Tidal.

Les stars de la musique soutiennent plutôt Hillary Clinton

Comme Jay Z, plusieurs stars de la musique américaine soutiennent ouvertement Hillary Clinton, qui espère devenir la première présidente des Etats-Unis. La chanteuse pop Miley Cyrus a par exemple surpris les étudiants ce  week-end en Virginie, autre Etat-clé de la campagne, en faisant du porte-à-porte dans les dortoirs d'une université locale pour appeler à voter Clinton.
 
Donald Trump est lui soutenu par peu de grands chanteurs : parmi eux figure le rockeur Ted Nugent, qui apparaît dans une publicité du milliardaire, plusieurs mois après avoir appelé à exécuter Barack Obama et Hillary Clinton.

Hillary Clinton à un concert d'Adele

De nombreux artistes à l'instar des Rolling Stones ou d'Adele ont même demandé au candidat républicain de ne plus jouer leur musique lors de ses meetings.
 
Hillary Clinton, qui fête mercredi ses 69 ans, s'est offert mardi un concert de cette dernière. Adèle est "100% pour Hillary Clinton", a déclaré un porte-parole de la campagne démocrate. Selon lui, la chanteuse a dit au public  que bien qu'elle soit britannique, "ce qui se passe aux Etats-Unis (la) touche également" (la presse n'était pas autorisée à assister au concert).