AC/DC reporte 10 dates de tournée, Brian Johnson risquant la surdité

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Publié le 08/03/2016 à 11H51
Brian Johnson d'AC/DC sur scène à Denver (Etats-Unis) le 8 février 2016.

Brian Johnson d'AC/DC sur scène à Denver (Etats-Unis) le 8 février 2016.

© Brandon Marshall/ REX /Shutterstock/Sipa

Les médecins ont été formels : le chanteur d'AC/DC doit cesser "immédiatement" de participer à la tournée du groupe australien, actuellement aux Etats-Unis. Sans quoi Brian Johnson, 68 ans, pourrait devenir complètement sourd. Le groupe a décidé de reporter la dizaine de dates américaines restantes, comprises entre celle du 8 mars à Atlanta et celle du 4 avril à New York au Madison Square Garden.

Qu'en sera-t-il du volet européen de la tournée ?

Sur son site, AC/DC invite les fans à conserver leurs billets et annonce son intention de revenir honorer ces dates mais probablement avec "un autre chanteur" dont le nom n'a pas été précisé. D'autres informations devraient suivre.

On ignore si le groupe australien poursuivra sa tournée "Rock or Bust" en Europe. Elle doit commencer le 7 mai à Lisbonne (Portugal) et s'achever le 12 juin à Aarhus (Danemark), avec un crochet par Marseille (Stade Vélodrome) le 13 mai.

Les fidèles européens se rongent les ongles : cette tournée, et en particulier le concert du Stade Vélodrome, était peut-être l'occasion d'applaudir pour la dernière fois un groupe qui pourrait bien s'être lancé l'an dernier, sans le dire, dans sa dernière tournée. 

L'an passé, le groupe a honoré 53 concerts, dont deux dates en mai 2015 au Stade de France. Et chacun avait pu constater que Brian Johnson, au micro de la formation depuis 1980, ne ménageait pas ses cordes vocales...

Soucis à répétition

Les probèmes d'audition de Brian Johnson sont les derniers en date d'une série de coups durs qui ont frappé le groupe australien ces dernières années. Le groupe a subi des changements de personnel à répétition.

AC/DC s'est d'abord séparé du batteur historique Phil Rudd, assigné à résidence et condamné en juillet dernier pour menaces de mort et possession de stupéfiants. Il est remplacé sur la tournée par Chris Slade, batteur du groupe entre 1990 et 1994.

Puis c'est le guitariste Malcolm Young qui a été diagnostiqué comme atteint de démence, poussant AC/DC à se séparer de ce membre historique la mort dans l'âme. C'est son propre neveu, Stevie Young, qui tient désormais la guitare rythmique.