Gabrielle Tuloup, prof et slameuse : le slam comme "arme d'instruction massive"

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/06/2013 à 10H55, publié le 10/06/2013 à 18H26
Gabrielle Tuloup

Gabrielle Tuloup

© France3/culturebox

Alors que la fin de l'année approche, Gabrielle Tuloup, jeune professeur de Français au Collège Diderot à Aubervilliers, initie ses élèves au slam, un art surprenant qui vient dynamiter les codes d'expression classiques. Championne de France de slam poésie en 2010, la jeune femme leur offre une chance de s'exprimer pleinement loin des carcans et de prendre confiance en eux.

Pour Gabrielle, le slam représente une véritable arme d'instruction massive. Alors que la coupe du monde de slam vient de s'achever ce dimanche à Paris, la jeune professeur oeuvre pour que son art soit utile aux autres. Avec ce moyen d'expression, même les plus introvertis parviennent à créer et à surprendre, comme si la musicalité des mots permettait de faire sauter la barrière des mots. 

Reportage de J-M Pitte, A. Dupont, G. Gheorghita, F. Clarke, E. Goldstein  
Gabrielle Tuloup transmet avant tout son amour des mots. "C'est une porte ouverte vers leur caractère", explique-t-elle en parlant de ses élèves. Sans notes ni contraintes excessives, les jeunes se sentent libres de s'exprimer et clament, avec leurs propres mots, un amour insoupçonné pour la langue. Une belle leçon de vie qui permet d'affirmer deux choses fondamentales, constitutives de l'identité personnelle et collective : qui l'on est et d'où l'on vient. 
Gabrielle Tuloup sur la scène du festival "Vive la parole libre"