VIDEO. La belle ballade folk de Faik en Turquie

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/02/2016 à 17H45, publié le 11/02/2016 à 14H30

Faik (ancien chanteur de Fake Oddity) revient avec "Sharr Moutains", un premier EP en solo aux accents pop folk où la voix prend son envol en toute liberté. Le clip de la chanson "Saying bye was a Mistake", réalisé par Thomas Blanchard est une pure merveille à l'image des six titres de ce nouvel opus.

Faiseur de balades folk, Faik Şardağ raconte un petit bout de son histoire dans "Sharr Moutains". Ses originies turques, sa recherche d'identité, ses voyages à travers l'Europe de l'est et toutes les rencontres qui ont émaillé son "pélerinage" sont le résultat de ce premier EP.

Le jeune auteur-compositeur-interprète livre aussi un magnifique clip signé Thomas Blanchard pour le titre "Saying bye was a Mistake". Il raconte en noir et blanc l’histoire d’un homme regrettant ses choix passés et ressassant une relation inachevée avec une femme. Les silhouettes de l’homme et de la femme sont accompagnées de sublimes vues d’Istanbul et de la région de Cappadoce.

Balade folk à travers le monde 

De la famille des Lumineers, Jeff Buckey ou de Bon Iver, Faik est un ‘songwriter’. Après une jeunesse fougueuse au sein du groupe lyonnais Fake Oddity, de concerts extrêmes et d'abus divers, Faik livre un opus solo aux arrangements parfaits. Les sons country folks accompagnent en finesse la voix au grè des octaves qu'il gravit sans forcer, une belle réussite à l’image du très léger "Can’t Be The End". 

Immersion au Kosovo

Voyage inititatique ou quête d'une indentité multiple, Faik a voyagé pendant plusieurs mois et s'est imprégné des paysages qu'il a traversés. Au Kosovo, c'est le Sharr (immense chaine de montagne) qui lui offre le titre de son album. "J’ai eu envie de découvrir le pays de mon père et ces montagnes de Sharr m’ont inspiré dans mon projet solo. Quelque part, je savais mieux qui j’étais donc ça m’a encouragé à foncer", révèle-t-il à 20 Minutes. 
Faik pochette Sharr Mountains © DR

 Faik sera le 2 mars au Radiant-Bellevue (Caluire) avec les Tambours du Bronx.