Le retour de Natalie Merchant

Par @annieyanbekian Journaliste, responsable de la rubrique Jazz-Musiques du Monde de Culturebox
Mis à jour le 26/06/2014 à 20H42, publié le 26/06/2014 à 20H02
Natalie Merchant

Natalie Merchant

© Dan Winters

La song-writeuse américaine a sorti en mai son sixième album studio, simplement intitulé "Natalie Merchant". L'ancienne chanteuse des 10.000 Maniacs y livre de nouvelles compositions délicates au service de textes poétiques et intimistes. Un très beau disque.

À 17 ans, elle était la chanteuse de 10.000 Maniacs, groupe américain de rock alternatif qui allait s'imprégner de folk au fil des ans. Natalie Merchant a prêté sa voix à cette formation entre 1981 et 1993.
Le groupe 10.000 Thousand Maniacs, avec Natalie Merchant au chant, interprète sur scène en 1984 "My Mother the war", une chanson de 1983.
Après douze ans de bons et loyaux services, Natalie Merchant avait besoin de liberté et d'indépendance. En s'est lancée dans une carrière solo et a sorti un premier album, "Tigerlily", en 1995.

Elle n'avait pas sorti de disque depuis "Leave your sleep", paru en 2010, un recueil de musiques des 19e et 20e siècles tournant autour du thème de l'enfance. Natalie Merchant est une artiste ouverte sur le monde, profondément humaine, touchée par la souffrance sous toutes ses formes.
Natalie Merchant : "Ladybird", morceau d'ouverture de l'album "Natalie Merchant" - mai 2014
Premier album de compositions personnelles depuis 2001
Le tout nouvel album, "Natalie Merchant", est le premier disque de nouvelles compositions de l'artiste depuis plus de douze ans. Le précédent de ce type, "Motherland", était sorti en novembre 2001. Elle avait terminé de l'enregistrer deux jours avant le 11 septembre... Elle avait alors décidé de le dédier aux victimes des attentats.

Plusieurs années plus tard, Natalie Merchant - 50 ans depuis le 26 octobre - dévoile donc de nouvelles chansons de son cru. Le moins que l'on puisse dire, c'est que son talent d'écriture est intact. Dix chansons (plus le prologue musical de l'une d'elles), dix histoires narrées avec une profonde sensibilité et cette voix si touchante, aisément reconnaissable.

Natalie Merchant a soigné ses arrangements, à la fois sobres et très sophistiqués, évoluant entre folk et pop. Dans l'intense "Giving up everything", mais aussi dans le poignant "The End", l'artiste sert la dramaturgie à grand renfort de cordes.
Natalie Merchant : "Giving up everything" - mai 2014
Parmi les thèmes abordés dans l'album, on trouve des hommages. Hommage aux victimes des inondations qui ont frappé la Nouvelle-Orléans en 2005, et pour lesquelles Natalie Merchant a composé, dans "Go down, Moses", d'entraînants refrains gospel. Hommage à l'actrice Louise Brooks, star du cinéma muet à laquelle la chanteuse dédie le titre "Lulu".
Natalie Merchant : "Lulu" - mai 2014
Dans la vidéo de présentation de son nouveau disque, Natalie Merchant explique que si elle devait pointer un thème principal pour cet album, elle choisirait "la transformation", ainsi que "la vérité".
Natalie Merchant présente son disque pour Nonesuch Records - avril 2014