La chanteuse Joni Mitchell perd sa voix à cause d'une rupture d'anévrisme

Par @Culturebox
Mis à jour le 28/06/2015 à 11H27, publié le 28/06/2015 à 10H56
Joni Mitchell, ici en 2013.

Joni Mitchell, ici en 2013.

© Galit Rodan/AP/SIPA

La légende du Folk Joni Mitchell, grande figure de la génération Woodstock, a perdu l'usage de la parole à la suite d'une rupture d'anévrisme, a déclaré un de ses proches, l'artiste David Crosby.

La chanteuse canadienne, âgée de 71 ans, avait été hospitalisée d'urgence le 31 mars dernier à Los Angeles. Selon David Crosby, Joni Mitchell est rentrée chez elle, mais, "à ma  connaissance, elle ne parle toujours pas".

"Probablement la plus grande chanteuse/compositrice vivante", selon David Crosby

"Elle a reçu un coup terrible, elle a eu une rupture d'anévrisme et pendant un moment on ne savait pas où elle était", a-t-il précisé vendredi au cours d'un échange en ligne sur le site internet du journal Huffington Post. "Elle devra lutter pour s'en remettre", a ajouté David Crosby. "Comment elle en sortira et quand, je ne le sais pas et je ne veux pas faire de suppositions", a-t-il conclu. 

Décembre 1975 : Joni Mitchell avec Roger McGuinn, Richie Havens, Joan Baez et Bob Dylan lors du concert final de la "Rolling Thunder Revue".

Décembre 1975 : Joni Mitchell avec Roger McGuinn, Richie Havens, Joan Baez et Bob Dylan lors du concert final de la "Rolling Thunder Revue".

© AP/SIPA


Joni Mitchell a été une figure majeure de la génération des folk rockers des années 60 avec des succès comme "Big Yellow Taxi", "Woodstock" et "Both Sides, Now". David Crosby, qui a été le petit ami de Joni Mitchell pendant un court moment en 1967 et a depuis conservé une relation d'amitié avec elle, l'a décrite comme étant "probablement la plus grande chanteuse/compositrice vivante", tandis que, chez les hommes, seul Bob Dylan, selon lui, la surpasse peut-être.