Festival country de Mirande : le maire et le président mis en examen

Par @Culturebox
Mis à jour le 12/06/2015 à 18H10, publié le 12/06/2015 à 11H55
Au festival country de Mirande en 2013

Au festival country de Mirande en 2013

© PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI/SEBASTIEN LAPEYRERE

Le maire de Mirande (Gers), Pierre Beaudran, et l'ancien président de l'association "Mirande Country Music", Pierre Bonnet, ont été mis en examen vendredi pour prise illégale d'intérêts et complicité d'abus de confiance, a-t-on appris vendredi auprès du procureur d'Auch.

"Les deux hommes ont été placés sous contrôle judiciaire avec interdiction d'entrer en contact avec les personnes concernées par l'affaire", a précisé à l'AFP le procureur de la République d'Auch, Pierre Aurignac. L'ancien directeur du festival de country de Mirande, Alain Ribaut, devait être présenté vendredi au juge d'instruction en vue d'une mise en examen, a ajouté le magistrat, précisant que les trois hommes avaient été placés en garde à vue mercredi.

Le célèbre festival "Mirande Country Music" - qui attirait depuis 1993 plus de 100.000 spectateurs au mois de juillet - avait déposé le bilan l'année dernière en raison de difficultés financières. Selon M. Aurignac, l'affaire a été declenchée par "un banal accident du travail sur le site du Sun Park appartenant à M. Ribaut", un stade destiné à accueillir de grandes manifestations culturelles sur la commune de Mirande.
Une évocation du Festival Country de Mirande 2013

"Ce qu'on reproche au final, c'est d'avoir fait supporter le coût des travaux de gros oeuvres du Sun Park à l'association alors que le seul bénéficiaire était la société de M. Ribaut", a précisé le magistrat. Par ailleurs, "les travaux d'électricité et d'assainissement de cette société ont été financés par le budget de la commune de Mirande", a-t-il fait valoir.