Fête de la musique : des "boeufs" et de grands concerts gratuits au programme

Par @Culturebox
Mis à jour le 21/06/2015 à 15H26, publié le 18/06/2015 à 15H55
La Fête de la musique en 2014 dans les rues d'Arras

La Fête de la musique en 2014 dans les rues d'Arras

© P BONNIERE/PHOTOPQR/VOIX DU NORD

Comme chaque 21 juin, avec l'été revient la Fête de la musique qui, depuis 33 ans, fait descendre dans la rue les fans de "bon son". Au programme du week-end : 2600 événements dans toute la France. De la musique amateur, des "boeufs", de grands concerts gratuits et des soirées de prestige en direct à la télévision.

"C'est quand même le plus grand festival du monde", s'enthousiasme l'ex-ministre de la Culture Jack Lang, dont le nom reste lié à la manifestation née en 1982 et qui se veut une invitation ("Faites de la musique !") à sortir son instrument à l'occasion de la nuit la plus courte de l'année.


La 34e édition de la Fête de la musique veut célébrer le "vivre ensemble" 

"Je n'ai pas dit forcément le meilleur festival, mais le plus grand en nombre de groupes, en diversité musicale", ajoute le président de l'Institut du monde arabe (IMA), qui doit accompagner dimanche François Hollande à l'exposition universelle de Milan où ce 21 juin a été désigné "journée de la France".

Devenue internationale au fil des ans (120 pays concernés en 2014 selon le ministère de la Culture), cette Fête de la musique célèbre pour sa 34e édition le "Vivre ensemble" et la musique synonyme de "résistance joyeuse à tout ce qui pourrait nous éloigner les uns des autres", dixit la ministre Fleur Pellerin.

Au programme : habituels musiciens amateurs au coin de la rue et une ribambelle de performances sur des scènes plus ou moins grandes, allant du café-concert aux scènes géantes de la capitale. Au total, ce sont quelque plus de 2.600 événements annoncés dans toute la  France. Le programme en détail.

A Paris, tous les styles de musique dans de grands concerts à République, place Denfert-Rochereau, aux Jardins du Palais Royal...

Place de la République, Deezer et la mairie de Paris proposent dix heures de concert à partir de 14h30 avec tous les styles : du rock avec Skip the Use et Jeanne Added, de la pop avec la jeune Marina Kaye ou l'Australien Josef Salvat ou de l'électro avec Alb. Place Denfert-Rochereau, la soirée Ricard Live risque aussi d'attirer la foule à partir de 19H00 avec Isaac Delusion et Bigflo & Oli, les deux frères rappeurs de Toulouse dont le premier album ("La cour des grands") affole les charts.

La Maison de la radio propose un marathon "25 heures de concerts" pendant le week-end, du rock à la musique classique. France Inter organise notamment dimanche soir un concert avec la création de Benjamin Biolay autour de Charles Trénet, le groupe FFS fusionnant Franz Ferdinand et Sparks, ainsi que Les Innocents.

Les ministères ouvriront aussi leurs portes avec, à l'Education, des chorales scolaires et un concert du chanteur préféré des enfants, Aldebert, et, à Matignon, une belle affiche avec Hindi Zahra, Vianney et Yael Naim. Au Palais Royal, le ministère de la Culture proposera toujours dimanche une "grande improvisation collective" menée par le trompettiste franco-libanais Ibrahim Maalouf avec des musiciens amateurs. Avant lui, l'artiste de musique  électronique Chloé fera appel à la toute dernière technologie webaudio mise au point par les laboratoires de l'Ircam, pour une expérience interactive permettant au public de participer au concert via une application sur smartphone.

Concerts live à la télévision pendant tout le week-end

La Sacem (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique), pour la troisième année, ouvre pour sa part ses portes dès vendredi au public, invité à venir rencontrer des professionnels un peu partout en France. Des rencontres pédagogiques dans des écoles et des discussions avec des artistes dans des salles de spectacles sont prévues dans près de 70 villes et en Ile-de-France. Au siège de la Sacem, à Neuilly-sur-Seine, le public pourra  visiter l'endroit où sont gérés les droits de quelque 153.000 auteurs-compositeurs.

Cette fête annuelle reste aussi l'une des rares occasions dans l'année de voir de la musique live à la télévision. France 3 diffuse vendredi soir "Musiques en fête", soirée opéra et musique classique organisée à Orange. Et samedi, les téléspectateurs devront choisir : France 2 retransmettra en direct de Nice un concert avec à l'affiche Soprano, Gérard Lenorman, Vianney, Lara Fabian ou encore Khaled pendant que TF1 proposera en direct de Nîmes "La  chanson de l'année fête la musique" avec en têtes d'affiche Selah Sue, Kendji Girac, Christine & The Queens, Louane, Raphaël, Mika, Thomas Dutronc, Zaz ou encore Zazie.