Une pétition des musiciens de Radio France pour défendre leurs orchestres

Par @Culturebox
Publié le 08/04/2015 à 09H17
L'Orchestre Philharmonique de Radio France en répétition dans le nouvel Auditorium de la Maison de la Radio en novembre 2014.

L'Orchestre Philharmonique de Radio France en répétition dans le nouvel Auditorium de la Maison de la Radio en novembre 2014.

© LOIC VENANCE / AFP

Les musiciens de Radio France réclament "une politique artistique digne du service public, et qui préserve l'avenir des formations en son sein", dans une pétition rendue publique le 7 avril, signée par des artistes et des personnalités politiques.

Pour réduire ses coûts, la direction de Radio France souhaite réduire la taille des deux orchestres, de Radio France, le "National" et le "Philharmonique". Radio France compte également un choeur et une maîtrise.

6% du budget

Les signataires affirment que ces quatre formations "ne représentent que 6% du budget global de Radio France". "La menace qui pèse sur elles, au nom d'une logique de rentabilité absurde, est la preuve du désengagement de l'Etat", protestent-ils.

"A l'heure où l'actualité nous livre les dérives de l'ignorance, dans une brutalité et une intolérance grandissantes, nos dirigeants doivent prendre conscience de la nécessité de protéger et de communiquer le savoir et la culture", affirme le texte, signé notamment par l'essayiste Jacques Attali, l'ancienne ministre Roselyne Bachelot, les chefs d'orchestre Jean-Claude Casadessus et Emmanuel Krivine, la soprano Natalie Dessay, les pianistes Katia et Marielle Labèque. Le texte a déjà été signé par plus de 10.000 personnes sur internet, selon  les musiciens de Radio France.