Une Fête de la Musique 2017 sous haute chaleur et sécurité renforcée

Par @Culturebox
Mis à jour le 20/06/2017 à 17H34, publié le 20/06/2017 à 17H12
Fête de la Musique - affiche 2017 © Ministère de la Culture

La 36e Fête de la musique, sous haute chaleur et haute sécurité en raison des risques d'attentats, accueille mercredi des dizaines de milliers d'événements gratuits dans toute la France et s'invitera aussi dans 120 pays à travers le monde.

Pour sa première Fête de la Musique en tant que ministre de la Culture, Françoise Nyssen a choisi "de ne pas définir de thème, laissant chacun libre de l'interpréter à sa façon".

Du rock, de la pop, du rap, du jazz, du classique, de la chorale, des DJ sets... Cette année, il y en aura encore pour tous les goûts dans les rues de France, que ce soit dans le cadre de concerts amateurs sur le trottoir ou de spectacles sur scène avec des stars. Populaire n'est pas un vain mot pour qualifier la manifestation, comme le démontre l'étude réalisée par le ministère de la Culture avec l'institut Ipsos sur "la perception par les Français de la Fête de la Musique" : deux tiers des sondés affirment vouloir y participer. Quelque 18.000 concerts sont programmés

Pour Jack Lang, qui a créé cette fête en 1982, cet "événement pas comme les autres est devenu un rituel". "On touche du bois, il n'y a jamais eu d'incident, jamais eu de violences. Les gens se respectent, ils aiment à se retrouver", dit l'ex-ministre.

Des spectacles n'auront pas lieu à cause de l'état d'urgence

Cependant, comme l'an passé, du fait du maintien de l'état d'urgence, certains spectacles habituels n'auront pas lieu, notamment les concerts dans la capitale sur les places Denfert-Rochereau et de la Bastille. Cependant, les Parisiens pourront se retrouver dans de nombreuses autres manifestations, comme à l'Hôtel Matignon, où plusieurs artistes joueront dans la Cour d'honneur, dont le vétéran du rock Little Bob. Au Palais Royal, le ministère de la Culture accueillera des musiciens amateurs et des artistes confirmés comme le Nigerian Tony Allen, figure de l'afrobeat.

Pour ceux qui tiennent à aller dans une salle de concert, en espérant qu'il y fasse moins chaud, l'Olympia accueillera une soirée France Inter, avec à l'affiche -M- et son projet Lamomali, Gaël Faye, Fishbach, Juliette Armanet ou encore les Britanniques The Charlatans.

À Toulouse, un concert en direct sur France 2

À Toulouse, place du Capitole, le traditionnel concert diffusé par France 2 réunira Julien Clerc, Julien Doré, Christophe Willem, Texas, Calogero, Soprano, Matt Pokora, Nolwenn Leroy et bien d'autres.

À Marseille, plage Borély, une grande soirée électro rassemblera des DJ internationaux autour du Français Martin Solveig. Enfin, dans le reste du monde, la Fête de la musique fera danser dans 862 villes, notamment en Chine où elle est présente depuis déjà dix ans.

Quelques temps forts à Paris

Musée d’Orsay : La Garde républicaine y jouera de la musique classique : Maurice Ravel, Johann Strauss, Hector Berlioz.

Palais Royal, Le ministère de la Culture accueillera des musiciens amateurs et des artistes confirmés comme le Nigerian Tony Allen, figure de l'afrobeat, la jeune chanteuse belge Coely, le duo AllttA. Le concert sera retransmis par RFI (Radio France Internationale)

Esplanade des Invalides : Découverte de la musique canadienne pour la 5e édition de la nuit Boréale, avec notamment Half Moon Run, très bon groupe qui gagne à être connu, Philémon Cimon. Ce projet est co-produit par les gouvernements du Canada.

Place de la Bastille : L'école Tsunagari Taiko Center proposera du tambour japonais et de la danse japonaise

Sacré Cœur : Musique rock d’artistes connus comme Muse, Coldplay...

Cité de la Musique : Musique anglaise à l’honneur avec un hommage à Shakespeare décédé il y a 400 ans

Rappel : Le concert prévu place Denfert Rochereau (14e) regroupant IAM, Stramgram... est annulé par la préfecture de police pour raisons de sécurité : "Il a été annulé au regard de la mobilisation importante des forces de sécurité, notamment pour la protection des stades et des fan zones."

> Tout le programme ville par ville sur le site de la Fête de la Musique