Un concert pour chiens à Times Square

Par @Culturebox
Publié le 05/01/2016 à 16H05
Les chiens policiers ont aussi assisté au concert du 5 janvier sur la place de Times Square à New York 

Les chiens policiers ont aussi assisté au concert du 5 janvier sur la place de Times Square à New York 

© SHAUN TANDON / AFP

Moins d'une semaine après la célébration du Nouvel An qui a réuni près d'un million de personnes à New York, la célèbre place de Times Square a offert lundi soir un spectacle peu commun : un concert pour chiens.

Des dizaines de chiens ont aboyé lors de ce concert pensé par l'artiste expérimentale Laurie Anderson, aux sons perceptibles seulement par eux. Les centaines d'humains présents -- qui portaient souvent leurs chiens dans leurs bras pouvaient néanmoins profiter du spectacle, à condition de se munir d'écouteurs.
 
Laurie Anderson a orchestré le concert pour accompagner son dernier film, "Heart of a Dog" ("Coeur de chien"), qui raconte l'histoire du rat terrier qu'elle a adopté avec son mari décédé en 2013, la légende du rock Lou Reed, pour en tirer une réflexion sur la mort et la mémoire.

Un hommage au pouvoir d'unification des chiens

Une séquence de trois minutes du film est projetée durant le mois de janvier juste avant minuit sur plusieurs des fameux panneaux animés de Times Square. L'artiste conçoit son concert, une première sur la place, comme un hommage au pouvoir d'unification des chiens.
"Je pense que de plus en plus de personnes partagent les chiens de nos jours, car tout le monde passe du temps à voyager", explique-t-elle. "C'est vraiment amusant, aboyer à Times Square!", poursuit Laurie Anderson après le spectacle, lors duquel elle abandonne son violon électrique pour des sons électroniques à faible décibels, plus doux à l'ouïe canine.

Phoebe, une chienne relaxée

Dans un froid glacial, de nombreux chiens ont réagi à la musique. Même les bergers allemands de la police canine de New York qui assuraient la sécurité, tandis que certains autres restaient silencieux et quelque peu perplexes.
 
"Je ne pense pas qu'elle se soit terriblement enrichie d'un point de vue culturel", estimait Meghan Daum, à l'issue du concert, en parlant de sa chienne Phoebe, un saint-bernard qu'elle a toutefois senti relaxée.