Trois jours de musique à la Maison de la Radio, pour fêter la réouverture

Par @Culturebox
Mis à jour le 14/11/2014 à 17H16, publié le 14/11/2014 à 15H59
La Maison de la Radio, à Paris

La Maison de la Radio, à Paris

© Franck Fife / AFP

Les deux orchestres de Radio France ouvrent vendredi soir avec Wagner, Mozart et Prokofiev le nouvel auditorium de la Maison de la Radio (diffusion en direct sur Culturebox). Après 5 ans de travaux, elle fête sa réouverture avec trois jours de musique en direct.

Plus de 10.000 visiteurs, dont le Premier ministre Manuel Valls et la ministre de la Culture Fleur Pellerin vendredi soir, sont attendus ce week-end dans le grand hall et les espaces rénovés, dont le nouvel auditorium et le célèbre studio 104.
 
L'incendie survenu le 31 octobre au 8e étage encore en travaux n'a pas compromis la fête. Toutes les antennes participent, avec des émissions en public à partir de vendredi matin et la retransmission en direct par France Musique des cinq grands concerts du nouvel auditorium.
 
Un auditorium en forme d'arène
 
Le nouvel écrin de Radio France n'attend plus que son grand orgue, qui sera installé en 2015. Situé sur l'emplacement des anciens studios 102 et 103, l'Auditorium est conçu en forme d'arène, les spectateurs entourant l'orchestre, comme à la future Philharmonie de Paris. Aucun spectateur n'est à plus de 17 mètres de l'orchestre.
 
Ses dimensions sont plus modestes que celles de la salle qui abritera la Philharmonie (1.460 places au lieu de 2.400). Son architecture l'apparente à un gros tonneau, tout en profondeur et entièrement lambrissé de boiseries (cerisier, bouleau, hêtre) choisies pour leur qualité de réverbération. Radio France a fait appel au célèbre acousticien Yasuhisa Toyota, qui travaille également pour la Philharmonie, dont l'ouverture est prévue le 14 janvier prochain.
 
Les deux nouvelles salles, situées l'une dans l'ouest de Paris et l'autre à l'est, dans le parc de la Villette, devront rivaliser d'imagination pour attirer les spectateurs alors que la musique classique peine à renouveler un public vieillissant. Mais elles devraient combler les mélomanes, aucune salle  parisienne ne proposant actuellement une acoustique exceptionnelle.
 
Dutilleux, Wagner, Strauss et Ravel pour le concert inaugural
 
Le concert d'inauguration de vendredi soir, complet depuis plusieurs jours, permettra de juger sur pièce. L'Orchestre National (le premier orchestre symphonique permanent créé en France, en 1934) ouvre le bal avec une oeuvre moderne d'Henri Dutilleux, décédé l'an dernier, l'ouverture de "Tannhaüser"  de Wagner, un extrait du "Chevalier à la Rose" de Strauss, et le fameux "Boléro" de Ravel.
 
Le deuxième orchestre de la maison ronde, le "Philharmonique", enchaînera avec Prokofiev ("Roméo et Juliette"), Mozart ("Ave verum corpus", avec le choeur de  Radio France) et "Daphnis et Chloé", de Ravel.
 
Dans le même temps, au studio 104, Jacques Higelin et Mahut font une lecture musicale de Federico Garcia Lorca, et à 22h le "Jazz club" est en public dans l'Agora.
 
Un studio dans l'Agora
 
Un studio a été installé dans l'Agora, une place dotée d'un puits de lumière située au coeur de la maison ronde. Les travaux de désamiantage et de rénovation (350 millions d'euros) ont en effet été l'occasion d'ouvrir le "camembert" et de créer une "rue traversante" menant à l'Agora. A terme, des restaurants et une librairie doivent ouvrir. Les travaux ne seront complètement  terminés qu'en 2016.
 
Côté animations, un atelier famille où les enfants peuvent s'initier au journalisme "dans les conditions du direct", organisé par France Info, des expositions et un "battle de pianos" permettant à deux pianistes de s'affronter via le jeu "street fighter", des stands permettant de s'improviser journaliste pour la météo marine ou les commentaires de foot.
 
Parmi les concerts phares du week-end, la "Symphonie fantastique" de  Berlioz est donnée avec Myung-Whun Chung à la baguette samedi à 11h. A 20h, place à l'opéra "de Carmen à Gershwin", avec le choeur et la voix de velours de la Québécoise Marie-Nicole Lemieux. Une soirée "DJ sets" est organisée par Le  Mouv au premier étage samedi soir, et le dimanche soir un hommage à Nina Simone au studio 104 avec France Inter, avec Camille, Ben l'Oncle Soul, Lianne la Havas, Hindi Zahra, Olivia Ruiz…
 
Inscriptions sur le site de la Maison de la radio