Solidays : Die Antwoord, Asaf Avidan et Bill Gates contre le sida

Par @Culturebox
Publié le 25/06/2015 à 11H52
Solidays : affiche (détail)

Solidays : affiche (détail)

© DR

Le festival Solidays, qui a permis de récolter 21 millions d'euros en 16 ans pour lutter contre le sida, débute vendredi à Longchamp avec en tête d'affiche pendant trois jours Asaf Avidan, Die Antwoord, IAM et Izïa côté scène, et Bill Gates côté débats.

Deuxième festival français de musiques actuelles en fréquentation derrière les Vieilles charrues, Solidays  pourrait cette année encore améliorer le record établi l'an dernier avec 175.000 spectateurs accueillis en trois jours sur l'hippodrome de Longchamp, à Paris.

Solidays 2015 : le trailer

La billetterie affiche complet depuis quelques jours mais tout dépend de la vente des derniers billets "nuit", ces sésames permettant l'accès à partir de 23H00 (et jusqu'à 05H00 du matin) vendredi et samedi. Certes tardif, cet horaire permettra quand même de voir plusieurs des stars de cette 17e édition : le groupe électro sud-africain Die Antwoord, le DJ allemand Paul Kalkbrenner ou encore les nouvelles têtes de l'électro française, The Avener et Madeon. 

Die Antwoord : "Ugly Boy" (clip)

Avant la tombée de la nuit et les "beats" électroniques, la programmation offrira d'autres belles têtes d'affiche au gré des 80 concerts au programme : l'Israélien Asaf Avidan, les Australiens Angus & Julia Stone, le Sénégalais Faada Freddy et les Français The Do, Izïa et Caravan Palace offriront ainsi une mise en appétit relevée vendredi. IAM, Brigitte et Yael Naim sont eux attendus samedi avant Lilly Wood & The Prick, Chinese Man, Moriarty, Yelle et Mademoiselle K en clôture dimanche. 

Mademoiselle K : "Someday" (clip)

Musique, rencontres et débats

Mais à Solidays , festival organisé depuis 1999 par l'association Solidarité Sida, les stars ne sont pas que sur scène: ce sont aussi les bénévoles mis à l'honneur pendant trois jours et les invités de marque venant discuter des enjeux liés à la lutte contre le sida.

"Pour nous, la musique est d'abord un outil pour promouvoir un message de tolérance", rappelle son fondateur et directeur, Luc Barruet. "Ce qui est important, c'est que, entre les concerts, les gens aillent voir des expositions, discuter, rencontrer les militants dans le village associatif", souhaite-t-il en rappelant que le festival avait eu l'an dernier la visite surprise de François Hollande. 

Egalement croisé l'an dernier à Longchamp, Bill Gates sera de nouveau l'une des stars des forums de discussions. Le fondateur de Microsoft, qui est aussi l'homme le plus riche du monde, avait ouvert le festival l'an dernier par une conférence. Il revient cette fois pour un échange vendredi avec le public "autour des thèmes liés à la solidarité internationale et à la philanthropie", selon Luc Barruet.

Bill Gates (2015)

Bill Gates (2015)

© JOEL SAGET / POOL / AFP

Outre cet invité prestigieux, Solidays  accueillera plusieurs autres personnalités pour des conférences ou des débats parmi lesquels le journaliste Edwy Plenel (vendredi), la ministre de la Justice, Christiane Taubira (samedi) ou encore le réalisateur écologiste Yann Arthus-Bertrand (dimanche). Ce dernier présentera à Solidays  des extraits de son nouveau film, "Human", gigantesque fresque humaniste basée sur les témoignages de 2.000 habitants de la planète qui sera présentée en avant-première en septembre aux Nations unies. 

"Human" : le trailer

Solidays, festival atypique dans le paysage musical français, reste "un espace où peut arriver à parler de choses graves mais avec le sourire", estime le leader du groupe marseillais IAM, Akhenaton.

"On n'est pas juste là pour faire notre travail, mais aussi pour aider", se réjouit aussi Nili Hadida, chanteuse du duo Lilly Wood & The Prick dont le tube "Prayer in C" a été l'un des grands cartons musicaux de l'année dernière.

L'an dernier, la billetterie de Solidays  a généré 2,2 millions d'euros permettant de financer des programmes de "prévention des risques de contamination au VIH, d'accès au dépistage ou de prise en charge médicale ou psychologique dans plus de 20 pays", souligne Solidarité Sida.

Dans le monde, 35 millions de personnes vivent avec le VIH. En France, on estime à 150.000 le nombre de personnes porteuses du virus.

Solidays 
Du 26 au 28 juin 2015