Née sans main gauche, Isabella reçoit une prothèse pour jouer du violon

Par @Culturebox
Mis à jour le 26/04/2017 à 15H50, publié le 26/04/2017 à 15H49
Isabella Nicola joue pour la première fois avec une prothèse conçue sur mesure pour elle, par des étudiants en ingénierie.

Isabella Nicola joue pour la première fois avec une prothèse conçue sur mesure pour elle, par des étudiants en ingénierie.

© Steve Helber/AP/SIPA

Isabella Nicola est une fillette de 10 ans née sans avant-bras gauche, mais avec des rêves plein la tête. Déterminée à les réaliser, elle va pouvoir, grâce à des étudiants en ingénierie, jouer du violon toute seule.

Sa mère lui a toujours répété : "Ne dis pas que tu ne peux pas le faire, dis ‘Oui, je peux le faire’." Ces mots ont résonné comme un slogan pour Isabella Nicola une jeune Américaine qui vit à Alexandria, en Virginie. Née sans main gauche et sans avant-bras gauche, la jeune fille de 10 ans est pourtant déterminée à mener une vie normale. Lorsqu’Isabella a décrété qu’elle voulait faire du violon, sa mère a tout mis en œuvre pour réaliser son rêve, qui veut avant tout vivre comme n’importe quelle jeune fille de son âge.

Reportage : M. Buisson, S. Korwin
La mère d’Isabella lui a d’abord fait faire un violon sur-mesure, pour que la fillette puisse le tenir avec son bras droit, alors que sa professeure s’occupait de bouger l’archet. La fillette n’avait jamais pu jouer toute seule.
Isabella Nicola s'apprête à jouer pour la première fois avec sa nouvelle prothèse sur-mesure.

Isabella Nicola s'apprête à jouer pour la première fois avec sa nouvelle prothèse sur-mesure.

© Steve Helber/AP/SIPA
A la suite d’un bricolage de fortune, Isabella a pu avoir une première prothèse-maison, qui, même si elle lui permettait de jouer seule, n’avait rien de pratique ni de confortable. C’était sans compter sur l’aide d’un groupe d’étudiants en ingénierie, qui a décidé de réaliser une prothèse sur mesure pour la jeune fille.
La prothèse créée avec une imprimante 3D, spécialement pour la jeune fille de 10 ans.

La prothèse créée avec une imprimante 3D, spécialement pour la jeune fille de 10 ans.

© Steve Helber/AP/SIPA
Rose comme il se doit, la prothèse a été entièrement réalisée grâce à une imprimante 3D. Devant les caméras de chaînes de télévision, Isabella Nicola a pu pour la première fois la semaine dernière jouer toute seule sans être gênée par une prothèse. Les yeux brillants d’excitation, archet au bout du bras, elle est plus que reconnaissante envers ces étudiants : "Je les remercie vraiment, sans eux, je n’aurais jamais pu jouer." Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, les futurs ingénieurs lui ont même fabriqué en surprise une prothèse spéciale pour qu’elle puisse faire du vélo !