Louise Attaque, Les Insus, Mr Oizo et Nekfeu à l'affiche des Eurockéennes 2016

Par @Culturebox
Mis à jour le 08/02/2016 à 18H28, publié le 06/02/2016 à 17H27
Gaëtan Roussel de Louise Attaque, l'un des groupes les plus attendus de 2016 aux Eurockéennes.

Gaëtan Roussel de Louise Attaque, l'un des groupes les plus attendus de 2016 aux Eurockéennes.

© Jean-Christophe Tardivon / Maxpppu

Les Eurockéennes accueilleront cette année en tête d'affiche deux groupes de revenants français : Les Insus (ex-Téléphone) et Louise Attaque. Cette 28e édition résonnera aussi au son du hip-hop de Nekfeu et Action Bronson, du rock de Foals, Courtney Barnett et Mac DeMarco et de l'électronique de Mr Oizo, Disclosure, et Caribou. Rendez-vous à Belfort du 1er au 3 juillet.

Reportage : M.Meuneveaux, F.Buridant, E.Debief


Jean-Louis Aubert est un habitué

"Les Insus sont le groupe phare attendu" cette année, a indiqué le directeur général des Eurockéennes Jean-Paul Roland en dévoilant vendredi les 15 premiers noms des 60 artistes attendus au festival, la programmation finale étant promise autour du 14 avril.

Les Eurockéennes, qui ont accueilli par le passé à trois reprises le chanteur et guitariste du groupe Jean-Louis Aubert, dans les années 1990, recevront pour la première fois les membres issus de la reformation de Téléphone, le 1er juillet.

Les organisateurs ont également annoncé la venue de Louise Attaque, reformé début 2016 et dont le nouvel album et la tournée sont aussi très attendus des fans.


Rap, rock, électro au menu des trois jours

Côté rap, on note les venues du Français Nekfeu et du New yorkais Action Bronson. Plusieurs artistes électro sont également attendus sur la grande scène, parmi lesquels Mr Oizo, qui nous a offert cette semaine le retour de sa peluche fétiche Flat Eric (clip ci-dessous) en prélude à un nouvel album, et M83, tous deux présentés comme les nouveaux poids lourds du circuit estival. Le groupe de house pop britannique Disclosure est lui aussi au menu, ainsi que le Canadien Caribou.

Au rayon rock, on remarque les puissants britanniques de Foals, la formidable australienne Courtney Barnett, les princes du garage rock américains Mac DeMarco et Ty Segall (en formation Ty Segall & The Muggers), ainsi que les Last Shadow Puppets, le projet parallèle du chanteur des Artic Monkeys.

Les organisateurs des Eurockéennes sont actuellement à la recherche du "successeur" de Sting qui avait clôturé la dernière édition du festival.


Venir aux Eurocks "est un acte militant" selon son directeur

Le festival Eurockéennes, qui affiche complet depuis 4 ans, a déjà vendu un tiers de ses billets, soit un peu plus de 30.000 entrées, et attend entre 15.000 et 16.000 campeurs pour sa prochaine édition.

La dernière édition avait attiré 102.000 visiteurs sur trois jours. "Après les événements récents, le climat anxiogène de notre époque, cela fait du bien que les personnes se retrouvent autour de la musique", a relevé Jean-Paul Roland. Venir aux Eurockéennes est "un acte activiste, militant, qui permet de dissiper les craintes", estime-t-il.

Le festival des Eurockéennes
Belfort, du 1er au 3 juillet 2016