Les 29e Eurockéennes s'achèvent sur un record d'affluence

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/07/2017 à 08H55, publié le 10/07/2017 à 08H54
Jehnny Beth du groupe Savages aux Eurockéennes 2017

Jehnny Beth du groupe Savages aux Eurockéennes 2017

© AFP

Le festival des Eurockéennes de Belfort, qui se terminait dimanche avec le concert des rockeurs canadiens d'Arcade Fire, a enregistré son record d'affluence avec près de 130.000 entrées sur quatre jours. 72 artistes rock, pop, électro et hip-hop étaient programmés entre jeudi et dimanche sur les quatre scènes installées sur la presqu'île du Malsaucy.

"C'est un succès historique pour les Eurockéennes qui battent leur record d'entrées", a déclaré Matthieu Pigasse, président du festival, lors d'une conférence de presse. La 29e édition doit sa réussite à "la force, la richesse et l'éclectisme de sa programmation, qui touche toutes les générations", a estimé l'homme d'affaires, adepte des musiques actuelles.

Après cinq éditions à guichets fermés pendant trois jours (104.000 entrées en 2016), le festival belfortain avait fait le "choix audacieux" de passer à quatre jours dans un contexte économique et sécuritaire difficile, a souligné Matthieu Pigasse. "Nous avons réussi le défi artistique et le défi technique de prolonger la fête sur quatre jours" cette année, s'est réjoui le directeur. Jean-Paul Roland a souligné le travail des équipes techniques pour préparer ces très grosses productions qui ont nécessité l'embauche de soixante-dix techniciens supplémentaires.

Les organisateurs ont souligné le succès rencontré par les rappeurs PNL et Booba, rares sur les scènes françaises cet été, et par le fleuron de la French Touch, Justice, qui a enflammé le public samedi avec un nouveau live très visuel. 

L'année prochaine, les Eurockéennes de Belfort fêteront leur 30e édition autour du week-end des 7 et 8 juillet. Le budget global du festival s'élève à 8,4 millions d'euros en 2017 (contre 6,7 millions d'euros en 2016).