Le Main Square fête ses dix ans avec un casting d'enfer

Par @Culturebox
Mis à jour le 01/07/2014 à 13H36, publié le 01/07/2014 à 10H51
Le public du Main Square à Arras (7 juillet 2013)

Le public du Main Square à Arras (7 juillet 2013)

© Johan Ben Azzouz / La Voix du Nord / PhotoPQR / Voix du Nord

Le Main Square Festival fête ses dix ans avec une journée supplémentaire et un casting de rêve, avec au programme Iron Maiden, les Black Keys, Stromae et David Guetta à la citadelle d'Arras, du 3 au 6 juillet.

En dix ans d'existence, le festival de la multinationale Live Nation a  construit sa notoriété sur sa capacité à attirer de grands noms, souvent en exclusivité.
 
Pour cet anniversaire symbolique, il se devait de frapper un grand coup. Chaque journée aura donc pour tête d'affiche un poids-lourd dans son genre musical et le festival a tenu à "réinviter de grands artistes qui ont marqué son histoire", a dit à l'AFP son directeur Armel Campagna.
 
Jeudi, le metal en vedette avec Iron Maiden
Pour l'ouverture jeudi, le Main Square sera placé sous le signe du metal et du hard-rock, avec les vétérans d'Iron Maiden, précédés des Américains d'Alice in Chains et de Mastodon, et des jeunes Suédois de Ghost.
 
Pour des raisons de droits, le festival n'a pas prévu de retransmettre ce jour-là le match de l'équipe de France dans le cas de sa qualification pour les quarts de finale du Mondial. Mais les fans de foot et détenteurs d'un pass week-end pourront sortir du site pour le regarder sur un écran géant installé par la ville à 10 minutes de là, assure son directeur.
 
Vendredi, The Black Keys, Franz Ferdinand et Woodkid
Vendredi, le festival accueillera le groupe de rock le plus respecté du moment, le duo garage américain The Black Keys, qui a publié au printemps l'instrospectif "Turn Blue". Côté pop-rock, la journée sera aussi celle de Franz Ferdinand, des très populaires Imagine Dragons et de l'envoûtante Anna Calvi.
 
L'affiche fera aussi la part belle à l'électro avec le DJ Skrillex, Gesaffelstein et le show toujours très visuel de Woodkid.
 
Samedi, Stromae, avant un dimanche très français
Le lendemain, l'omniprésent Stromae fera escale à Arras dans son Tour de France des festivals. Il devrait y attirer nombre de ses compatriotes belges. Le Main Square accueillera aussi deux pépites anglaises, le duo de DJ  Disclosure et les rockeurs de Foals, toujours impressionnants sur scène.
 
Dimanche, la soirée de clôture fera la part belle aux artistes français, en  minorité par ailleurs sur l'affiche du festival. Bertrand Cantat fera sa première apparition au Main Square avec son groupe Détroit, avant de céder la place à deux habitués d'Arras : -M- et David Guetta.
 
"On devrait battre notre record de fréquentation avec plus de 130.000 personnes attendues sur quatre jours. Mais même sans la journée supplémentaire, le record aurait été battu", se félicite Armel Campagna, soulignant que les pass 3 et 4 jours sont épuisés avant même l'ouverture, de même que les billets pour la journée de samedi.
 
Discussions avec les intermittents
Au delà de l'effet "10 ans", le festival "est en train de prendre son rythme de croisière", se réjouit le directeur du Main Square, qui avait accueilli 100.000 festivaliers en 2013.
 
Côté intermittents, le Main Square est, comme la plupart des autres  festivals de l'été, en "cours de discussions". "Nous les soutenons", souligne Armel Campagna.