La série "Game of Thrones" adaptée en concerts l'an prochain

Par @Culturebox
Mis à jour le 09/08/2016 à 18H01, publié le 09/08/2016 à 17H42
Pas sûr que Jack Gleeson, qui interprètre le roi Geoffrey dans la série, soit prêt à pousser la chansonnette 

Pas sûr que Jack Gleeson, qui interprètre le roi Geoffrey dans la série, soit prêt à pousser la chansonnette 

© Iris Edinger / Geisler-Fotopress / Geisler-Fotopress / DPA

Les créateurs de "Game of Thrones" ont annoncé qu'une tournée de concerts inspirée de la série phare d'HBO démarrera le 15 février 2017, jouant à la fois sur la musique et les nouvelles images de la saga.

S'ils ont récemment annoncé que la huitième saison serait la dernière, les créateurs de "Game of Thrones" comptent bien exploiter la poule aux œufs d'or jusqu'au bout. En parallèlede la série culte donc, une série de concerts est à prévoir. La tournée, annoncée dimanche par la chaîne câblée HBO et l'organisateur de concerts Live Nation, débutera le 15 février 2017 à Kansas City et comprendra vingt-huit dates aux Etats-Unis et au Canada, dont le Madison Square Garden de  New York.

BO et technologie vidéo pour un "concert unique"

Cette tournée aura pour fondement la bande originale de la série composée par Ramin Djawadi, qui présentera sa musique avec un orchestre complet agrémenté d'une touche de technologie vidéo.
"En alliant la musique à une technologie dernier cri, nous allons proposer  aux fans le monde étonnant de Westeros dans un concert live et unique", promet  le compositeur dans un communiqué. De plus, les producteurs ont annoncé que les concerts comprendraient des images  originales de la série, dont le dernier épisode de la sixième saison a été diffusé le 26 juin.
Cette dernière saison a réuni 25 millions de téléspectateurs sur HBO, un record, et glané 23 nominations aux Emmy Awards, les trophées de la télévision  américaine qui seront décernés en septembre. En attendant la septième saison, annoncée pour l'été 2017, il est possible de patienter en écoutant l'acteur américain Samuel Lee Jackson ("Pulp Fiction", "Les huit salopards") résumer à coup de "fucking dragons" les derniers épisodes pour ceux qui ont jusqu'ici échappé au phénomène.