Katia et Marielle Labèque : "Love Stories" bientôt au Théâtre du Châtelet

Par @Culturebox
Mis à jour le 17/05/2016 à 11H22, publié le 17/05/2016 à 11H14
Katia et Marielle Labèque sur le plateau de France 2 pour "Love Stories"

Katia et Marielle Labèque sur le plateau de France 2 pour "Love Stories"

© France2/Culturebox

Elles forment le duo de pianistes le plus connu au monde. Acclamées sur les scènes les plus prestigieuses, amies de Sting, Madonna et Thom Yorke, les sœurs Labèque poursuivent une brillante carrière entamée il y a 45 ans. Et ce n'est pas fini. Katia et Marielle se sont arrêtées sur le plateau de France 2 pour présenter leur prochain spectacle, "Love Stories" au Théâtre du Châtelet le 22 juin 2016.

Les deux pianistes interprètent "West Side Story" de Leonard Bernstein en première partie, puis "Star-Cross’d Lovers" de David Chalmin, dans une chorégraphie de Yaman Okur pour sept danseurs dans leur nouveau projet "Love Stories".


Du break dance sur fond de "West Side Story" 

"On a eu la chance de rencontrer Leonard Bernstein, le compositeur de "West Side Story". Il a demandé à son arrangeur de nous faire une toute première version instrumentale", explique Katia. Parce que "Love Stories" c'est de la musique mais aussi de la danse, les deux soeurs interprètent également "Star-Cross'd Lovers" accompagnées de sept danseurs de break dance et une danseuse contemporaine. Sur une chorégraphie de Yaman Okur, le spectacle est le fruit d'une riche collaboration. Ce dernier a notamment travaillé avec Madonna : "Ses danseurs ont travaillé pendant trois mois pour connaître la musique par coeur. C'est très nouveau pour nous tous", ajoute Marielle.


Explorer, toujours et encore 

Leur force se trouve dans l'exploration. Les deux soeurs ne se cantonnent pas au classique. Elles cherchent de nouvelles voies, que ce soit dans le rock, le jazz ou même l'électro : "Ce qui est beau dans notre métier, c'est de pouvoir changer et faire des choses différentes. Passer de Mozart à Bernstein, c'est ce qui est le plus intéressant pour nous", confie Marielle. 


Une route toute tracée ?

Nées à Bayonne, les Labèque baignent dans la musique dès leur plus jeune âge. Leur mère est alors la concertiste fétiche de Ravel. A 3 et 5 ans, elles prennent leur première leçon de piano : "Je ne crois pas que ma mère pensait que nous allions suivre ses pas. Elle voulait juste nous donner la musique en cadeau puisque c'était sa passion. Il y a énormément de travail et de chance dans tout cela", raconte Katia. Alors adolescentes et étudiantes au Conservatoire, les choses se concrétisent. Olivier Messiaen, compositeur et pianiste français, les repère. Il propose alors à l'une d'entre elles d'enregistrer son dernier album. Inséparables, Katia et Marielle posent alors une condition :  c'est elles deux ou rien.

Love Stories / Katia et Marielle Labèque

Love Stories / Katia et Marielle Labèque

© Love Stories / Katia et Marielle Labèque

Les soeurs Labèque savent s'entourer. Sting, Madonna ou encore le leader du groupe "Radiohead" sont leurs amis intimes : "Thom Yorke est pour moi, l'un des plus grands musiciens de sa génération. J'écoute leur dernier disque en boucle. On espère pouvoir faire un projet ensemble un jour", ajoute Katia.

Marielle insiste sur le fait que leur duo fonctionne grâce à leur personnalité différente : "Je suis plus dans le classique, Katia ne cesse d'expérimenter. Je crois que c'est ce qui fait que notre carrière perdure. J'ai toujours envie de faire de nouvelles choses avec elle. J'ai l'impression que le meilleur reste à venir", finit Marielle.