Disquaire Day 2014 : 12 vinyls collectors à traquer !

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 18/04/2014 à 20H40, publié le 18/04/2014 à 20H22
Le Disquaire Day, autour de la place Sainte Marthe à Paris 10e, en 2013.

Le Disquaire Day, autour de la place Sainte Marthe à Paris 10e, en 2013.

© Philippe Lecoeur / IP3 Press /MaxPPP

Samedi, c'est le Disquaire Day partout en France. L'occasion de s'offrir une véritable chasse au trésor chez plus de 200 disquaires indépendants, qui proposent quelque 300 disques vinyle édités pour l'occasion à quelques poignées d'exemplaires, mais aussi d'assister à des concerts jusque tard le soir. Petite sélection des galettes collector qui ont retenu notre attention.

5-4-3-2-1 Partez ! Les collectionneurs et les fous de disques vinyl sont dans les starting blocks, car le Disquaire Day c'est un peu leur Noël à eux. Samedi 19 avril, dès potron-minet, ils seront devant la porte de leur disquaire préféré dans l'espoir de dénicher le ou les disques qu'ils convoitent.

Kimo, la fondatrice du concept store Democratie situé boulevard St Michel (Paris 6e), qui mélange vinyles et sélection pointue de vêtements, confirme : "C'est un jour de grosse affluence où les gens font la queue une demi-heure avant l'ouverture. Ce ne sont pas nos client habituels, ils se font la tournée méthodique des disquaires pour trouver la galette rare." Surtout, elle rappelle cette règle d'or du Disquaire Day : "impossible pour un client de faire mettre un disque de côté à l'avance". Que la chasse commence !

DOUZE PEPITES TRES CONVOITEES

David Bowie : ce 45 T de "Rock'n Roll Suicide" en picture Disc, édité à 600 exemplaires (pour la France), risque de donner lieu à quelques bousculades. Côté musique, il contient deux versions du morceau : la version présente sur l'album Ziggy Stardust mais aussi celle du film du même nom où Bowie annonce la mort de son double Ziggy. Un discours qui avait dévasté les fans en son temps.
David Bowie "Rock'n'Roll Suicide" 7' Picture Disc

David Bowie "Rock'n'Roll Suicide" 7' Picture Disc

© DR
Ed Banger : ce coffret Deluxe édité à 200 exemplaires contient 5 maxis vinyles épuisés réunissant 10 classiques du label dont "Waters of Nazareth" de Justice, "Lucky Boy" de Dj Mehdi, "Baby I'm Yours" de Breakbot, "Pop the Glock" de Uffie,  "Transexual" de Mr Oizo ou "Radar Rider" de Mr Flash.

Temples vs Jagwar Ma "Shelter song/Man I Need" : pour ce maxi, le groupe anglais psychédélique et le groupe de rock-dance australien se sont mutuellement remixés. Comme la pochette, la musique vaut le détour, en particulier l'excellente version dance-psyché de "Shelter Song" de Temples remixée par Jagwar Ma (à l'écoute ici).
Ed Banger Coffret 5 maxis Vinyles et le Maxi croisé Temples vs Jagwar Ma édités à l'occasion du Disquaire Day 2014.

Ed Banger Coffret 5 maxis Vinyles et le Maxi croisé Temples vs Jagwar Ma édités à l'occasion du Disquaire Day 2014.

© DR
Tame Impala "Live versions" : ces versions live éditées à 221 exemplaires tombent à pic alors qu'on attend impatiemment des nouvelles du groupe australien psychédélique auteur de "Lonerism" en 2012. Ce "Live versions" contient 9 titres, majoritairement issus de "Lonerism", comme "Endors toi", mais aussi du premier album comme "Why Don't you Wake up your mind" ainsi qu'une reprise obscure ("Sestri Levante" de Fake Shark-Real Zombie) et un titre de 2008, "Half Full Glass of Wine".
Tame Impala "Live Versions", édité à 221 exemplaires pour le Disquaire Day 2014.

Tame Impala "Live Versions", édité à 221 exemplaires pour le Disquaire Day 2014.

© DR


The Pogues with Joe Strummer "Live in London" : ce double vinyl édité à 180 exemplaires témoigne d'un concert de 1991 durant lequel Shane Mc Gowan, pas en état pour cause d'abus, avait cédé sa place au micro pour un temps au Clash en chef Joe Strummer (aujourd'hui disparu). Au menu de ce copieux 22 titres, on gläne en prime quelques reprises de Clash dont "London Calling", "I Fought the law" et "Straight to Hell". A noter que ce live faisait partie du gros coffret CD sorti fin 2013 pour les 30 ans des Pogues.

Joy Division "An Ideal For Living" : attention collector, protégez vos arrières quand vous mettrez la main sur ce disque ! Il s'agit en effet du premier EP du groupe culte de Manchester, introuvable depuis des lustres (sauf en version pirate). Edité à 400 exemplaires pour le Disquaire Day, il est en outre disponible pour la première fois en 25 cm. 

The Pogues Live in London avec Joe Strummer au micro et le premier Ep de Joy Division "An Ideal for Living", rééditésen vinyle  pour le Disquaire Day 2014.

The Pogues Live in London avec Joe Strummer au micro et le premier Ep de Joy Division "An Ideal for Living", rééditésen vinyle  pour le Disquaire Day 2014.

© DR


Ronnie Spector & The E Street Band "Say Goodbye to Hollywood/Please don't go" : ce 45T édité à 250 exemplaires pour le Disquaire Day est une rareté. Il s'agit d'un morceau enregistré par la star des Ronettes et épouse de Phil Spector Ronnie en compagnie du E Street Band de Springsteen en 1977. Ecrit par Billy Joel pour Ronnie, le morceau est produit par Miami Steve (Steve Van Zdant). Et c'est Bruce Springsteen qui tient la guitare acoustique sur "Say Goodbye to Hollywood" !

Charlotte Gainsbourg "Hey Joe" : Enregistrée pour la B.O. de "Nymphomaniac", cette reprise de "Hey Joe" (dont on connaît surtout la version de Jimi Hendrix) orchestrée par Beck avec de gros clins d'oeil au "Melody Nelson" de Gainsbourg est aussi spatiale que superbe (à écouter ici). Un remixe de SebastiAn figure en face B de ce 45T édité à 180 exemplaires.

les 45T de Ronnie Spector avec le E-Street Band et celui de "Hey Joe" par Charlotte Gainsbourg.

les 45T de Ronnie Spector avec le E-Street Band et celui de "Hey Joe" par Charlotte Gainsbourg.

© DR


Fleetwood Mac "Dragon Fly"/"Purple Dancer" : 45T édité à 50 exemplaires seulement pour la France, "Dragon Fly" est le premier single réalisé par le groupe anglais, après le départ du leader Peter Green au début des années 70. C'est aussi le premier single paru avec la chanteuse Christine McVie en tant que membre à part entière. Un rafraîchissement de mémoire opportun, à l'heure où Fleetwood Mac prépare son retour avec une tournée aux Etats-Unis en septembre.

Ray Parker Jr "Ghostbusters" : la comédie de chasseurs de fantômes "Ghostbusters" a 30 ans et toutes ses dents. Ce chouette 45T en vinyl de couleur édité à 120 exemplaires contient la chanson titre du long-métrage, hit planétaire signé Ray Parker Jr, ainsi que le remix dance original de 1984. En prime, le vinyl est phosphorescent et brille donc dans le noir. Normal pour une histoire de fantômes. Et maintenant, "Who ya gonna call ?".
 

Le 45T "Dragonfly" de Fleetwood Mac et celui, en vinyl de couleur ,de Ray Parker Jr pour "Ghostbusters".

Le 45T "Dragonfly" de Fleetwood Mac et celui, en vinyl de couleur ,de Ray Parker Jr pour "Ghostbusters".

© DR


R.E.M. "Unplugged 1991/2001 - The Complete Sessions" : réunis en quatre albums vinyl édités à 210 exemplaires, il s'agit des sessions acoustiques du groupe de Michael Stipe enregistrées pour MTV en 1991 et 2001. Les sessions étant ici complètes, elle comprennent 11 titres qui n'avaient pas été diffusés à l'époque sur la chaîne musicale, dont des chansons de "Up" (1998) et de "Reveal" (2001). R.E.M., poids lourd du rock iaméricain des années 80 et 90, s'est séparé en bons termes en 2011.

LCD Soundsystem "The Long Goodbye" : le 2 avril 2011, LCD Soundsystem, qui a façonné le son disco-punk des années 2000, s'auto-sabordait en grande pompe avec un concert triomphal au Madison Square Garden. Trois heures et demi de show et 28 morceaux au compteur sont au menu de cet enterrement de première classe pour lequel Arcade Fire était monté sur scène pour "North American Scum". Le show est présenté ici dans un beau coffret de cinq disques vinyl édité en France à 300 exemplaires.
 

R.E.M. "Unplugged" et LCD Soundsystem "The Long Goodbye"

R.E.M. "Unplugged" et LCD Soundsystem "The Long Goodbye"

© DR

Le 4e Disquaire Day se déroule samedi 19 avril 2014 dans toute la France. Des centaines de disques vinyle en édition limitée (la liste des disques ici) sont édités à l'occasion de cette fête des disquaires indépendants (la liste des participants ici) qui propose également des centaines de concerts et showcases en journée et en soirée.