Chars à biogaz et platines à panneaux solaires, une 17e Techno Parade écolo

Par @Culturebox
Mis à jour le 19/09/2015 à 12H07, publié le 17/09/2015 à 11H03
Une 17e Techno Parade plus écolo mais toujours revendicative aura lieu samedi 19 septembre 2015 à Paris 

Une 17e Techno Parade plus écolo mais toujours revendicative aura lieu samedi 19 septembre 2015 à Paris 

© THOMAS SAMSON / AFP

Quatorze chars et leurs "sound systems", 60 Djs, 350.000 participants attendus sur 5 km au cœur de Paris : toujours revendicative, la 17e Techno Parade, défilé annuel des musiques électroniques, doit se déroule ce samedi sous le signe de l'écologie, avec la scène techno coréenne en invitée d'honneur.

Le rendez-vous a été donné à partir de midi, place de la Nation.

De Port-Royal à la place de la République, en empruntant les boulevards Saint-Michel, Saint-Germain, Henri IV jusqu'à la place de la Bastille avant un grand final, le charivari techno aura pour thème "Au coeur du beat", référence à l'unité de mesure du tempo des musiques électroniques.

Pas de mot d'ordre cette année, mais toujours des revendications affichées pour la reconnaissance de la techno encore "diabolisée" par des élus locaux, selon les organisateurs.

Reconnaissant que "les rassemblements techno sont au coeur de la vie culturelle des jeunes", une nouvelle circulaire interministérielle a recommandé en mars le dialogue et la concertation, faisant notamment obligation aux préfets de nommer un médiateur dans chaque département. "Il y a encore des annulations d'événements techno en France, mais il y a aussi de plus en plus de festivals et c'est très positif. On garde espoir", a souligné auprès de l'AFP Tommy Vaudecrane, président de Technopol, l'association de défense des musiques électroniques qui a créé la Techno Parade.

"Une législation trop complexe en France"

L'écosystème des musiques électroniques représente un vrai potentiel culturel, économique et touristique", a ajouté Tommy Vaudecrane. "Pour le moment, ce potentiel économique et culturel est gâché car la législation est trop complexe en France. En Europe, nous sommes les plus à la traîne avec un contexte plutôt à la répression", a-t-il déploré toutefois.

"Les musiques électroniques sont le premier moteur de développement de la nuit, mais il ne faut pas que les acteurs se retrouvent confrontés à un labyrinthe kafkaïen pour organiser un événement. Nous sommes les premiers à inciter les organisateurs à se responsabiliser mais des interdictions aberrantes tombent encore souvent", a-t-il expliqué.

Ce samedi, la 17e Techno Parade se veut avant tout festive avec un échantillon de la scène électro riche de multiples rythmes (house, dubstep, trans, drum'n bass...). Dans le cadre de l'année France-Corée, les Djs coréens Mushxxx, Soolee et Dj Guru, stars nationales, doivent ouvrir le grand charivari musical.

Sensibiliser les "teufeurs" à l'écologie

À l'occasion de la COP 21, conférence des Nations Unies sur le climat qui se tiendra à la fin de l'année à Paris, la Techno Parade se met au vert en sensibilisant les "teufeurs" à l'écologie.

Exemple d'un "monde nouveau" : deux imposants chars faits de murs végétaux fonctionneront au Biogaz issu du traitement des déchets. Les Djs de Solar Sound System mixeront avec des platines alimentées par des panneaux solaires, mais aussi à la force des mollets depuis des générateurs montés sur des vélos statiques.

Char breton

Pour la première fois, un char 100% breton participe à la parade, non loin du "sound system" de "We are Tunisia", collectif pour "une Tunisie libre et tolérante". Spécialisé dans les cultures électroniques, le magazine français Traxx fête son 18e anniversaire avec un char à son nom et plusieurs Djs internationaux dont Bambounou et Doc Daneeka.

Après l'arrivée prévue à 19H00 à la Bastille, la Techno Parade doit se prolonger samedi avec trois "afters" dont le Dream Nation Festival aux Docks de Paris, avec quatre scènes et plus de 30 Djs et vidéastes. Deux autres lieux parisiens, le Nouveau Casino et la Bellevilloise, accueilleront aussi des soirées techno officielles. Technopol propose du 19 au 26 septembre la 3e édition de la Paris Electronic Week, festival des acteurs des musiques électroniques proposant des rencontres professionnelles, des masterclasses et des concerts techno.

Techno Parade : samedi 19 septembre 2015