A Bordeaux, le festival Reggae Sun Ska fête ses 18 ans

Par @Culturebox
Mis à jour le 05/08/2015 à 16H55, publié le 05/08/2015 à 16H50
Des festivaliers applaudissent le chanteur Patrice lors de son concert, le dernier jour de la 17e édition du Reggae Sun Ska, le 3 août 2014.

Des festivaliers applaudissent le chanteur Patrice lors de son concert, le dernier jour de la 17e édition du Reggae Sun Ska, le 3 août 2014.

© Thibaud Moritz/ IP3 PRESS/MAXPPP

Le festival Reggae Sun Ska de Bordeaux, l'un des plus gros événements français consacré au genre musical né en Jamaïque et à ses multiples déclinaisons, ouvre vendredi les portes de sa 18e édition sur le domaine universitaire de Bordeaux. Il affiche en tête Lee Scratch Perry en duo avec Mad Professor, Jimmy Cliff, Damian "JR. Gong" Marley, Alborosie et bien d'autres.

De nombreuses stars internationales ont répondu à l'appel pour fêter du 7 au 9 août la majorité du festival, né dans le Médoc et qui attire à chaque édition des dizaines de milliers de spectateurs.

Lee Scratch Perry et Mad Professor

Tête d'affiche incontestable du Sun Ska, le doyen jamaïcain (79 ans) Lee "Scratch" Perry, ingénieur du son génial et visionnaire qui travailla avec les plus grands, côtoiera dimanche soir sur scène, le temps d'un show, un pionnier du dub anglais, Mad Professor.

Le duo précèdera une autre icône du reggae, le Jamaïcain Jimmy Cliff, seul capable en son temps de rivaliser avec Bob Marley sur les grandes scènes internationales. L'un des fils de Bob Marley, Stephen, sera d'ailleurs présent samedi sur le campus de Pessac-Talence. Le rasta ivoirien Alpha Blondy fait également le déplacement, tout comme le vétéran jamaïcain Winston McAnuff, qui sera flanqué de l'accordéoniste français Fixi avec lequel il a enregistré un album mélangeant soul, musette et rythmes reggae.

Côté français

Plus électriques et énergiques, les très francophiles Britanniques d'Asian Dub Foundation - qui ont notamment collaboré avec les Marseillais de Massilia Sound System - seront aussi au Sun Ska pour faire résonner leur dub mâtiné de jungle, de percussions indo-pakistanaises et de riffs de guitares et de sitars.

Côté français, le Reggae Sun Ska aligne des artistes confirmés et populaires, comme les groupes Sinsemilia et Broussaï, ou plus confidentiels comme les Réunionnais Ti Rat et Rouge Reggae qui ouvriront le bal vendredi, puis Taïro, City Kay ou les Toulousains de The Banyans. Le dancehall sera comme chaque année bien représenté, avec des artistes aux noms colorés, tels Josey Wales, Charlie Chaplin, Brigadier Jerry ou Shinehead.

Au total, le Sun Ska propose une soixantaine de performances qui se relaient en alternance sur cinq scènes thématiques ("One Love", "Natty Dread", "Dub Foundation", "Dub University" et "Showcase").

Festival Reggae Sun Ska : du 7 au 9 août sur le domaine universitaire de Bordeaux.
Pass 3 jours : 89 euros