Bataclan : 66 objets d'artistes vendus aux enchères pour les familles des victimes

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/04/2017 à 17H14, publié le 06/04/2017 à 12H15
La vente aux enchères au profit des victimes du Bataclan proposait 66 objets offerts par des artistes de renom

La vente aux enchères au profit des victimes du Bataclan proposait 66 objets offerts par des artistes de renom

© France 3 / Culturebox

Une guitare du groupe Indochine, un chemisier de Vanessa Paradis ou encore une caisse claire dédicacée par Metallica, en tout 66 objets et photos ayant appartenu à des artistes étaient mis aux enchères au profit des victimes du terrorisme. Organisée par Thibault Guilhem, président de l’association "The Hummingbirds Project", cette initiative a déjà permis de récolter 50 000 euros.

C'est une vente exceptionnelle qui s'est tenue ce mercredi 5 avril à l'Hôtel de Ville de Paris. 66 objets et photos personnels donnés par des stars du rock à l'association The Hummingbirds Project ("les colibris") étaient vendus aux enchères au profit des victimes du terrorisme.

Initiée par Thibault Guilhem au lendemain de l'attentat du Bataclan, la démarche vise à panser les plaies et réparer la cohésion sociale. Indochine, Biolay, Vanessa Paradis, Metallica, mais aussi des artistes un peu moins connus ont choisi de soutenir l'association. 

Reportage :  A.Chopin / N.Lambert / X.Roman / J-A.Balcells /  P.Justice / G.Le Goff / R.Gardeux / Y.Saidini


Repartir avec la caisse claire de Metallica

Une partition originale dédicacée par Benjamin Biolay, une guitare signée Julien Doré, un chemisier de Vanessa Paradis, des photos de Jean-Baptiste Mondino, mais surtout la caisse claire dédicacée de Metallica, cette vente hors norme avait de quoi séduire tous les amateurs d'objets inédits.



Parmi les dons, il y a aussi des dessins des guitaristes des Eagles of Death Metal, le groupe qui jouait au Bataclan le soir du drame. La vente se poursuit maintenant sur Ebay où 80 autres objets "moins onéreux, donc plus accessibles" sont  proposés en ligne. 
Guitare mise en vente pour le Bataclan © France 3 / Culturebox

Le besoin de réparer après le choc

Ce soir du 13 novembre 2015, Thibault Guilhem, le président de l'association, aurait dû être au Bataclan pour écouter les Eagles of Death Metal. Mais l'attaché de presse doit partir dans une autre salle de concert pour assurer la promotion d'un groupe. "Après les attaques, sous le coup de l'émotion, je leur ai envoyé un message pour les remercier de m'avoir fait travailler ce soir-là, raconte-t-il. Le lendemain, ils m'ont proposé de m'envoyer un carton de vinyles du label en édition limitée, pour récolter des fonds pour les victimes."

Ce sont ces objets, qui peuvent se monnayer plusieurs centaines d'euros, qui ont donné l'idée à Thibault Guilhem et ses amis d'organiser une vente aux enchères, rapporte-t-il à France Info. Ainsi naît l'idée de solliciter d'autres artistes et de mettre en vente leurs objets.

Travailler sur le fond du problème

Dans l'équipe de "The Hummingbirds Project", loin de tout angélisme, les bénévoles de l'association mesurent l'ampleur de la tâche.
Cédric Rizzo, Thibault Guilhem et Camille Simien les trois fondateurs des Hummingbirds 

Cédric Rizzo, Thibault Guilhem et Camille Simien les trois fondateurs des Hummingbirds 

© Yann Buisson
Si l'objectif est de récolter des fonds au profit des associations d'aide aux victimes des attentats, il s'agit aussi de soutenir le financement de projets civiques et solidaires. Aux côtés de Thibault, Camille Simien rappelle à cet égard : "on aimerait travailler sur les causes et inscrire une démarche dans la durée pour travailler sur le fond du problème". Il est aussi possible de faire un don pour contribuer aux action de l'association.