"En plein dans l'oeil", l’inventivité de Méliès sublimée par la musique de Jean-François Alcoléa

Par @Culturebox
Mis à jour le 02/06/2017 à 15H05, publié le 02/06/2017 à 15H04
Jean-François Alcoléa propose un ciné concert inédit autour de 12 oeuvres de Méliès.

Jean-François Alcoléa propose un ciné concert inédit autour de 12 oeuvres de Méliès.

© France 3 Culturebox

"En plein dans l’œil", c’est le titre d’un ciné concert original imaginé par Jean-François Alcoléa. Le compositeur et scénographe a voulu rendre hommage à Georges Méliès, inventeur du 7e art et pionnier des trucages. Autour de 12 films emblématiques du cinéaste, il a imaginé des univers sonores particuliers, à la fois très actuels et respectueux de l’esprit Méliès.

Le titre de ce spectacle créé en 2013 fait référence à la célèbre affiche du "Voyage dans la Lune", un film écrit, produit et réalisé par Georges Méliès en 1902. On y voit la lune, la mine déconfite après avoir reçu un projectile dans l’œil droit. Ce court-métrage, adapté du célèbre roman de Jules Verne "De la terre à la lune", est considéré comme le premier film de science-fiction. 

Il fait partie des 12 films retenus par Jean-François Alcoléa pour retracer le génie du cinéaste considéré comme le père du 7e art et des effets spéciaux mais qui finit sa vie comme vendeur de sucreries avant d’être redécouvert par les surréalistes.
 

Etre aussi inventif que Méliès

Pianiste, compositeur, improvisateur et scénographe, Jean-François Alcoléa n’a pas voulu faire un ciné concert classique, avec une musique qui colle à l’époque de Méliès. Il a imaginé 12 univers sonores différents qui sont aussi inventifs que l’étaient les films du cinéaste. Sur scène, il est accompagné de 2 autres musiciens et d’une quantité incroyable d’instruments de musique, pour certains très classiques (batterie, percussions, guitare...), plus inhabituels pour d’autres (verres à eau accordés, métallophones, scie musicale, aquaphone...). Un gros travail a également été réalisé au niveau de la lumière et de la vidéo notamment sur les modifications de teintes induites par les températures de couleurs.
 

"Il aurait adoré !"

"Ca a été un parti prix de ne pas faire ce qui se faisait sur ce genre de films. Je voulais donner une réelle identitéà chacun des films et respecter la complexité de Méliès qui faisait aussi bien du film d’animation, de science-fiction, du burlesque... " explique Jean-François Alcoléa en ajoutant : "J’ai invité l’arrière-arrière-petite-fille de Georges Méliès à découvrir mon travail. Elle a dit : Il aurait adoré ! ".

Reportage : France 3 Poitou-Charentes - F. Gibert / T. Chapuzot / F. Gallard / J. Fagot
Jean-François Alcoléa partage avec Georges Méliès la même curiosité, le même goût pour la découverte. Ce natif de Poitiers passé par le Conservatoire est un musicien accompli, adepte de l’improvisation et des croisements de genres mais qui s’intéresse à tout ce qui concerne la scénographie et l’espace. Les sons, la vidéo, la lumière, tout l’intéresse. Ce touche-à-tout inclassable a réalisé des installations, des parcours sonores et  des performances à partir de sons et d'ambiances recueillis puis retravaillés à travers des spectacles autour de la mémoire ouvrière, industrielle ou locale basés  sur la collecte de témoignages audios et iconographiques.

"En plein dans l'oeil" création de Jean-François Alcoléa 
D’après l’œuvre cinématographique de Georges Méliès
Spectacle tout public à partir de 5 ans

Le 3 juin Le Lieu Multiple – Espace Mendès France Poitiers 
Le 6 juin Festival Le Pont des Arts – Théâtre Bernard Blier – Pontarlier 
Ler 9 juin La Geneytouse