Ziggy Stardust de Bowie remasterisé pour ses 40 ans

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 01/06/2012 à 11H07
David Bowie le 15 juin 1973 en concert à l'Hammersmith Odeon de Londres.

David Bowie le 15 juin 1973 en concert à l'Hammersmith Odeon de Londres.

© Ilpo Musto / Rex Featur/REX/SIPA

L'album qui a fait de David Bowie une star sous les traits de Ziggy Stardust, fête ses 40 ans le 6 juin. Pour l'occasion, EMI sort une version remasterisée de l'album "The Rise and Fall Of Ziggy Stardust And The Spiders From Mars".

Aux manettes de la remasterisation : Ray Staff, qui a enregistré l'album original, le 5e de David Bowie, aux studios Trident en 1971 et 1972. L'album sera proposé dans différents formats, dont le CD et le vinyle 180 grammes.

Le disque remasterisé est en écoute en streaming sur le site de Rolling Stone jusqu'à sa sortie le 5 juin. Pour info, l'original portait la mention "To be played at the maximum volume"... 

Le roman de Ziggy Stardust
De tous les personnages que David Bowie a inventé et incarné au fil du temps, celui de Ziggy Stardust, créé à cette époque, est sans doute celui qui a le plus durablement marqué les esprits.

Ziggy Stardust voit officiellement le jour le 28 avril 1972, lors de la sortie du single "Starman/Suffragette City", en prélude à l'album qui sort le 6 juin de la même année. Un album très accessible, fait de titres courts, qui mettent en relief les riffs aigus de Mark Ronson, et dont les paroles sont clairement destinées à capter l'attention des ados en révolte.

Bowie se teint les cheveux en rouge, se maquille de façon voyante et arbore des tenues moulantes futuristes et décadentes. Son groupe, baptisé les Spiders From Mars, porte aussi des tenues de mutants et complète l'univers cosmique de cette star du rock imaginaire venue d'une autre planète. Sous la houlette du génial nouveau manager Tony de Fries, une étoile est née, et avec elle le glam.

"Ziggy Stardust" de David Bowie

Pour le show, Bowie convoque sur scène la troupe du mime Lindsay Kemp, ancien disciple de Marcel Marceau, qu'il connaît bien : de 1967 à 1970, il a participé aux représentations de Kemp mêlant mime, musique et poésie.  En première partie de son premier show, en août 1972 au Rainbow de Londres : Roxy Music !

Mais en juillet 1973, Bowie décide de tuer symboliquement son personnage, sur scène, à Londres,à la fin de la tournée, comme l'annonçait "Rock'n'Roll Suicide", le dernier titre de "The Rise and Fall of Ziggy Stardust". Les fans sont dévastés : ils craignent de ne plus jamais revoir leur idole. Il renaîtra bientôt sous les traits d'Halloween Jack dans "Diamonds Dog".

Diaporama David Bowie : 30 faits et gestes en 30 photos