VARIATIONS. Chloé et Vassilena Serafimova revisitent Steve Reich

Par @Culturebox
Publié le 29/11/2016 à 18H09
chloevassilena1 © Hana Ofangel

Pour le 2e épisode de notre collection VARIATIONS, la productrice Chloé et la percussionniste Vassilena Serafimova livrent leur interprétation de l’œuvre de Steve Reich, pionnier de la musique minimaliste, au Cabaret Sauvage à Paris.

Après la réunion du saxophoniste Emile Parisien et du DJ electro Jeff Mills qui revisitaient, autour d’un concert ambitieux et surprenant l’œuvre du mythique John Coltrane, c’est au tour de Chloé et Vassilena Serafimova de participer à notre projet audiovisuel, Variations : cette collection où se font des rencontres inattendues.
 
Celle d’un producteur de musique électronique et d’un spécialiste de la musique savante, qui se lancent le défi de donner leur version de l’œuvre d’un compositeur emblématique, au cœur d’un Cabaret Sauvage réinventé.
 
Pour ce deuxième épisode, c’est donc Chloé, l’une des figures montantes de la musique électronique en France et la percussionniste bulgare formée à New York et spécialiste du marimba, Vassilena Serafimova, qui s’y collent. Les deux jeunes femmes revisitent l’œuvre du New-Yorkais Steve Reich, pionnier de la musique minimaliste dans les années 70, bidouilleur de génie et dont les boucles hypnotiques entre classique, musique contemporaine et electro trouvent aujourd’hui encore un écho assourdissant.
 
Le résultat, une fable suspendue de 25 minutes, emplie de tensions, comme en dehors du temps, où les percussions cristallines de l’une se mêlent au bruit sourd des synthétiseurs de l’autre. Une fable qui semble sans cesse se réinventer. On vous laisse déguster.