Un musée des Rolling Stones au fin fond de l'Allemagne

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 27/04/2012 à 15H44
Ulrich Schröder, directeur avec sa femme d'un musée des Rolling Stones à Lüchow, en Allemagne

Ulrich Schröder, directeur avec sa femme d'un musée des Rolling Stones à Lüchow, en Allemagne

© Philipp Schulze / AFP

Un couple d'Allemands a ouvert vendredi un musée des Rolling Stones à Lüchow, une petite ville située à une cinquantaine de kilomètres de Hambourg

Ulrich et Birgit Schröder, des fans de toujours, promettent au public de voir "plusieurs milliers" de pièces liées au célèbre groupe de rock, dont des urinoirs en forme de bouches qui rappellent le célèbre logo des Stones, inspiré de la bouche de Mick Jagger.

Un urinoir qui fait scandale
Il y a quelques mois, ces urinoirs ont provoqué la colère de féministes allemandes et leur réaction a été relayée dans les journaux du monde entier. Elles estimaient que les bouches des urinoirs ne ressemblaient même pas au logo d'origine (il n'y avait pas de langue) et ressemblaient davantage à des bouches de femmes, qu'ils étaient dégradants pour les femmes.

"C'est la meilleure publicité que l'on pouvait espérer", rigole Birgit Schröder, précisant que "les gens viennent de loin pour les utiliser".

Le musée rassemble des instruments de musique, des disques, des livres et des affiches, ainsi qu'un billard signé par l'ensemble du groupe, qui l'avait emporté en tournée.

Le couple espérait avoir un membre des Rolling Stones pour l'inauguration du musée. Il devra se contenter de la présence d'une choriste, Blondie Chaplin, dont ils affirment attendre la venue.

"On est en contact constant avec les Stones", affirme Birgit Schröder.  "Le problème, c'est que ce n'est pas le groupe qui décide mais leur manager", croit-elle savoir. "On  pense que s'ils sont quelque part dans les environs, ils viendront faire un  tour", assure-t-elle toutefois.