Trans Musicales de Rennes : esprit es-tu toujours là ?

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 01/12/2011 à 10H50
Concert des HushPuppies au diapason à Rennes par Atlza.com

Concert des HushPuppies au diapason à Rennes par Atlza.com

© atlza.com

Les 33èmes Rencontres Trans Musicales de Rennes ouvrent leurs portes le mercredi 30 novembre pour cinq jours. Le rappeur libanais "Epic Rain", le saxophoniste canadien Colin Stetson, les groupes anglo-saxons "Totally Enormous Extinct Dinosaurs" ou "SBTRKT", ainsi que les artistes du label clermontois "Kütu Folk records" seront quelques unes des "têtes d'affiches" de cette édition 2011.

Cette 33ème édition des Rencontres Trans Musicales de Rennes c'est Jean-Louis Brossard qui en parle le mieux. 

 

 

Depuis 1979 et leur création par l'association rennaise "Terrapin", Jean Louis Brossard veille jalousement sur la programmation artistique du festival.

 

 

L'autre personne qui connaît parfaitement les Trans Musicales de Rennes, c'est bien évidemment notre confrère Stéphane Grammont, journaliste à France 3 Bretagne et habitué du festival, il nous livre au moins dix bonnes raisons d'aller assister à ce millésime 2011.

Cette édition 2011 a été particulièrement bien rodée, puisque certaines jeunes pousses musicales ont été invitées à préparer cet évènement en live, grâce à une tournée régionale initiée par l'organisation des Trans Musicales.  

 

 

Les bars et café-concerts de la ville ne seront pas en restes avec une programmation musicale tous azimuts, pas moins de 90 groupes répartis sur 17 lieux, de quoi mettre les festivaliers en transes.

 

 

Et pour savoir si l'esprit des Trans est toujours instact après 33 années d'existence, le mieux est sans doute d'aller s'en rendre compte par soi-même.

Mais signe que tout réussi à ses organisateurs, la Préfecture du Jura a annoncé mercredi après-midi, à quelques heure de l'ouverture, qu'elle autorisait le concert des "Carbon Airways" programmé samedi 1er décembre. Ce groupe composé d'un frère et d'une soeur, âgés respectivement de 14 et 15 ans, avait fait sensation lors du dernier Printemps de Bourges et Jean-Louis Brossard n'était pas passé à côté de leur prestation. Début novembre, la Préfecture du Jura disant craindre pour la scolarité d'Enguérand et d'Eléonore, avait annoncé vouloir interdire leur concert à Rennes, les autorités préfectorales ont finalement décidé de faire machine arrière.