The Leatles, 4 garçons dans le vent d'Ouistreham

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 09/11/2009 à 10H10
The Leatles, 4 garçons dans le vent d'Ouistreham

The Leatles, 4 garçons dans le vent d'Ouistreham

© Culturebox

Ouistreham a regardé pendant quatre jours de l'autre côté de la Manche, quatre jours d'hommage aux Beatles avec des tribute bands, ces formations qui interprètent et parfois imitent des groupes connus.

Comme les comètes les formations de rock laissent dans leur sillage des traces de leur passage. Alors, pour ceux qui n'ont pas connu les Beatles, les Doors ou Pink Floyd, il reste les tribute bands. Formés en général d'excellents musiciens, ils interprètent sur scène les morceaux du groupe qu'ils ont choisi de faire revivre. A l'aune de la popularité, ce sont bien sûr les Beatles qui comptent le plus de ces tribute bands parmi les plus célèbres figurent les Rabeats, The Afterbeats, Lets Get Back, Eight Days A Week Band, Get Back, BeatleTracks ou Love Me Do... On compte même un tribute band japonais, les 4 de Liverpool y ont plus les traits de Yoko Ono que de John Lennon : The Bea-trips.

Il peut arriver que l'impensable arrive.
Lorsqu'il y a quelques mois le chanteur du groupe de rock progressif Yes, Jon Anderson, est atteint d'une attaque respiratoire, la tournée d'été 2009 doit être annulée. Le bassiste Chris Squire repère alors sur Internet "Close to the edge", un tribute de Yes. Il appelle alors son chanteur, le Montréalais Benoit David. Sa voix se révèle le clone quasi parfait de celle de Jon Anderson, il remplace alors son idole et la tournée "In the present" peut reprendre. C'est donc lui qui assure les concerts programmés en France cet automne 2009.