Soprano et Rohff se racontent dans deux albums rap, "La Cuenta", et "La Colombe"

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 28/12/2010 à 11H28
Soprano et Rohff se racontent dans deux albums rap, "La Cuenta", et "La Colombe"

Soprano et Rohff se racontent dans deux albums rap, "La Cuenta", et "La Colombe"

© Culturebox

Ne pas se fier aux images sexistes et aux provocations armées venues tout droit des Etats-Unis : il existe un rap au verbe riche de sens, qui conte la vie telle qu'elle est, et envoie des messages de non violence. Dans ce domaine, le hip-hop français n'a pas à rougir, avec dans le haut du panier Abd al Malik, Soprano ou plus récemment Rohff. France 3 est allé à la rencontre de ces deux derniers artistes, le temps d'un reportage en coulisses et sur scène.

Rohff n'est pas un nouveau venu sur la planète Rap. Ses cinq derniers albums se sont vendus à plusieurs centaines de milliers d'exemplaires. Il était alors un de ces "caïds" des arts, condamné en 2005 à quatre ans de prison dont trois avec sursis pour avoir tiré par arme à feu sur deux personnes à la sortie d'une boite de nuit. Deux ans plus tard il récidivait entre deux albums. Un jour vient l'apaisement. Rohff propose fin 2010 un nouvel opus baptisé "La Cuenta", "l'addition" en espagnol. Cet album se veut plus intime, moins provocateur. L'artiste prône désormais la non-violence.
Soprano est un tendre, en comparaison. Aujourd'hui il envoie à son public "La Colombe", un nouvel album, dans lequel il appelle la paix. Auparavant Soprano a dévoilé sa vie, ses origines marseillaises et comoriennes, ce fils confié à la DASS qu'il n'a pas connu, et sa fille, aujourd'hui âgée de 3 ans.

- > A voir aussi sur Culturebox :
->>
le-flow-racais-des-rappeurs-floiracais
->> chateau-rouge-le-nouvel-album-d'Abd-al-Malik
->> chroniques-du-bordel-selon-le-rappeur-bisontin-Germinal