Rock psychiatrique au Printemps de Bourges avec Daniel Johnston et Brian Jonestown Massacre

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 19/04/2010 à 10H27
Rock psychiatrique au Printemps de Bourges avec Daniel Johnston et Brian Jonestown Massacre

Rock psychiatrique au Printemps de Bourges avec Daniel Johnston et Brian Jonestown Massacre

© Culturebox

La 34ème édition du Printemps de Bourges s'est achevée dimanche 18 avril 2010 après quelques affiches renversantes comme cette soirée "Rock psychiatrique" en compagnie de Daniel Johnston et d'Anton Newcombe avec "The Brian Jonestown Massacre". Le directeur Daniel Colling s'est félicité du bilan 2010 du festival, qui a vu défilé près de 240 000 personnes, à qui il a donné rendez-vous l'an prochain pour une 35ème édition qui se déroulera du 20 au 25 avril 2011

On connaissait l'Art brut, Daniel Johnston a sans doute inventé sa version musicale. Surprenant parcours  pour cet ancien vendeur de Hamburger, tombé fou amoureux d'une cliente qui finira par épouser un croque-mort.
C'est de cette rocambolesque déception amoureuse que serait née une dizaine de ses chansons dont "My baby cares for the death". Ce quinquagénaire, dessinateur, chanteur, pianiste et guitariste américain, possède une histoire et une identité qui lui confère une place à part dans le monde de la musique. Il est un des pionniers du mouvement "Lo-fi", apparu outre-atlantique dans les années 80. Le Lo-fi pour "low-fidelity" s'oppose au système "Hi-fi". Ce terme  désigne certains groupes underground ou musiciens US ayant adopté des systèmes d'enregistrements primitifs pour produire un son "sale" ou différent des sonorités aseptisées proposées par les Majors du disque.
Au début de sa carrière, Daniel Johnston enregistrait sur de vieilles cassettes chez lui, qu'il revendait ensuite lui-même, avec l'un de ses dessins pour illustrer la jaquette. Son coup de crayon se situe entre la bande dessinée et le dessin d'enfant, très proche de l'art brut défini par Jean Dubuffet.  Ses chansons tournent autour de thèmes aussi divers que l'Amour, le Diable, la Mort ou les pompes funèbres, mais aussi "King-Kong", les "Beattles", "Captain America" ou "Casper"....Kurt Cobain était l'un de ses premiers et plus grands fans !!

France3.fr au coeur du festival

> A voir aussi sur Culturebox
La vidéo sur les dessins de Daniel Johnston
La vidéo du live Archie Bronson Outfit
La vidéo de Donovan