Revivez la soirée des Prix des Indés samedi sur France 4

Par @Culturebox
Mis à jour le 04/11/2016 à 15H39, publié le 12/10/2016 à 10H23
Jeanne Added, juillet 2016

Jeanne Added, juillet 2016

© FRED TANNEAU / AFP

Direction La Cigale, samedi sur France 4 à 23h55, pour la cérémonie des tout premiers Prix des Indés remis le 11 octobre dernier par les labels de musique indépendants. Une soirée présentée par LeÏla Kadour qui a notamment consacré Jeanne Added et son album "Be sensational", à mi-chemin entre coldwave et l'électro.

Les "Prix des Indés", sorte de Victoires de la musique pour artistes signés chez des indépendants, ont été désignés par un jury présidé par l'animateur de radio Didier Varrod. Cette nouvelle cérémonie, qui compte huit prix (dont meilleur album, album révélation, album audacieux et clip de l'année), est une façon pour les labels indépendants de défendre leur créativité face aux "majors" (Universal, Sony, Warner) qui représentent une grande partie des ventes.

Jeanne Added, signée chez Naïve (label qui vient d'être repris par Believe), a reçu sa récompense pour le "meilleur album" des mains de Yael Naim et David Donatien. Avant de livrer une prestation très rock en conclusion de la soirée.


Avant elle, la formation rock Radio Elvis s'est vu remettre le prix de la révélation album avec son disque "Les Conquêtes" (PIAS), préféré au nouveau phénomène rap PNL ou The Liminanas.

Pour l'"abum audacieux", Bachar Mar-Khalifé a été désigné pour son troisième album "Ya Balad" ("au pays", en arabe), hommage à son Liban natal. Il a devancé Alain Chamfort, désormais chez PIAS après plusieurs expériences en "majors", qui était nommé pour ses versions revisitées par des DJ inventifs.

Prix d'honneur pour Jack Lang

A ces récompenses, s'ajoutent celles remises par la SPPF (Société civile des producteurs de phonogrammes en France), qui fédère les producteurs indépendants de musique enregistrée.

Christine and the Queens, qui est en couverture du magazine américain Time cette semaine, a reçu le prix du meilleur album à l'export pour son "Chaleur humaine" déjà multi-récompensé aux Victoires.

L'ancien ministre de la Culture Jack Lang s'est pour sa part vu décerner un prix d'honneur, pour la loi qui porte son nom et donne aux artistes et producteurs musicaux des droits voisins aux droits d'auteur.

Cette soirée servait de préambule au Marché des musiques actuelles (MaMA), festival ouvert aux professionnels et au grand public dont la 7e édition se tient de mercredi à vendredi à Paris.