Rétro Clips 2011 : les 5 meilleurs du rap français underground

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 30/12/2011 à 13H10
Nekfeu de 1995 tape "La Flemme".

Nekfeu de 1995 tape "La Flemme".

© 1995Posse

Depuis quelques années, le rap français underground frémissait. En 2011 il s'est mis à bouillonner. Les jeunes déboulent de partout, les plus vieux explosent enfin. Ces rappeurs-là ne sont pas des enfants gâtés. Ils ont rarement l'honneur des radios et jamais celui des télés. Ils frôlent pourtant l'excellence. Et font tout eux mêmes, y compris leur disques, leur promo et leurs vidéos. En voici une petite sélection parmi les dizaines de clips qui pullulent sur le web. On leur tire notre chapeau. 2011 fut un bon cru, 2012 s'annonce comme un millésime d'exception. La révolution française est en marche.

1995 “La Flemme”
Le pitch : Trainer dans Paris ? Oui mais allongé tout du long. C’est ce qui arrive quand on se sent comme une chiffe molle. Par la révélation hip-hop française de 2011. Tenez vous prêts, en 2012 ils seront incontournables.

Grems x Rimcash & Didaï - Hummer Prod “Morgan Geist”
Le pitch : Tombez la doudoune et les moufles : c’est l’été et Micki Grems ride en rollers à Paris by Night avec ses potes Rimcash et Didaï. On s’y croirait

Greg Frite “Marche arrière”
Le pitch : Prenez des notes : rapper dans la rue en pyjama et robe de chambre ça le fait. Et avec classe s’il vous plaît. Greg Frite définitivement hissé en 2’57 en dandy du french rap.

Kohndo “Mon Ghetto” (remix by Flip)
Le pitch : Un défilé de souvenirs en hommage au hip-hop avec toutes les petites références nostalgiques qui tuent, et un clip bien ficelé, en situation. Par un ex-La Cliqua.

Noir Fluo “J’représente Paris”
Le pitch : Le Paname de carte postale d’Emotion Lafolie, grande gueule et joli coeur de Noir Fluo, le roi de la “variet’ pop trash hardcore”. Pas toujours très catholique mais toujours fun. Sa reprise de “L’été Indien” de Joe Dassin vaut aussi son pesant.