Presser ses vinyles à la maison ? C'est possible !

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 25/03/2012 à 15H19
Le VinyleRecorder T560

Le VinyleRecorder T560

© VinyleRecorder

L'avènement du CD puis du MP3 n'y ont rien fait : les disques en bon vieux vinyle sont toujours vivants. Prisées des branchés, les fameuses galettes se portent même comme un charme. Les amateurs, et en particulier les DJ's et les pros du "scratch", seront ravis d'apprendre qu'il existe une machine pour presser ses vinyles à la maison.

Fabriqué en Allemagne, le VinylRecorder T560 était présenté au dernier festival SXSW d'Austin (Texas), qui mêle musique et nouvelles technologies. Conçu par Fritz et Ulrich Sourisseau, basés à Stuttgart, cet engin permet de presser des 45 T, des 33T et même des 78T. Y compris en vinyle de couleur. Et avec "le son chaud" des vieux vinyle. A condition d'avoir à l'origine une platine disques (Une Technic 1200 ou similaire).

Attention, mettent en garde ceux qui l'on testé : il ne s'agit pas d'une solution de facilité. Bien au contraire. Etant donné le nombre d'options, il peut être assez long et fastidieux de décider de tous les pré-réglages du VinylRecorder T560. Et maîtriser le mode d'emploi n'est pas simple si on ne parle pas allemand, le site dédié, VinylRecorder, étant traduit assez grossièrement en anglais.

Quant au prix, il peut grimper assez vite. Le kit de base est à 3.200 euros. Mais il y a quantité d'ajouts à prendre en compte, qui se chiffrent chacun à plusieurs centaines d'euros. Donc, mieux vaut avoir les poches bien remplies et de la patience à revendre pour s'équiper. Reste une belle alternative à la chasse au vinyle rare, elle aussi dévoreuse de temps et d'argent. Et une splendide mécanique, à découvrir ci-dessous.