Placebo menacé de procès par le héros anonyme d'une de ses pochettes

Par @annieyanbekian Journaliste, responsable de la rubrique Jazz-Musiques du Monde de Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 26/06/2012 à 13H05
David Cox et le cliché qui fit sa gloire... bien malgré lui

David Cox et le cliché qui fit sa gloire... bien malgré lui

© Hut Records

Il s'appelle David Cox et tous les fans de Placebo connaissent par coeur sa jolie bouille déformée par une grimace, son pull-over rouge bien trop grand pour lui. En 1996, à l'âge de 12 ans, il apparaissait en couverture du premier album du groupe de rock britannique qui allait connaître une renommée internationale, simplement titré "Placebo". Seize ans plus tard, le jeune anonyme a désormais un nom, et se dit déterminé à attaquer Placebo pour usage abusif de son image.

David Cox, aujourd'hui âgé de 28 ans, accuse tout simplement le groupe de Brian Molko d'avoir ruiné sa vie. Cité part le "News Musical Express", il assure conserver un souvenir cuisant de l'époque à laquelle le premier album de Placebo est sorti dans les bacs : "En une semaine, l'album était dans les magasins, à Virgin, à HMV, à Tesco, il était partout. Je regardais Eastenders (un soap opera britannique, ndlr) avec ma mère et je voyais un grand panneau publicitaire près de la station de métro avec ma tête dessus."

Le disque a atteint la 5e place au classement "albums" des charts britanniques. Le garçon raconte qu'il a dû quitter l'école à cause des intimidations dont il a fait l'objet de la part de ses camarades de classe. Plus tard, Cox a suivi une formation de cuisinier. Il a perdu son travail pendant la crise économique.

Comment Cox s'est-il retrouvé sur le disque ?
La photo de 1996 a été prise par le propre cousin de David Cox, photographe professionnel. Peu de temps après, celui-ci aurait averti l'adolescent de l'usage du cliché pour la couverture du groupe de rock.

Aujourd'hui, le jeune homme affirme qu'il est prêt à lancer la procédure, une fois qu'il aura fini de réunir la somme nécessaire à son action.


Le clip de "Teenage Angst", extrait du premier album de Placebo (1996)